Le Nori   海苔

Date de publication :
Algue nori séchée (détail)

Algue nori séchée (détail)

La récolte du nori

La culture du nori par filets.

Spaghettis au nori

Un plat fusion, entre Italie et Japon.

Le nori en supermarché

Le nori prêt à l'emploi !

Le bento d'Halloween

Le bento parfait pour célébrer Halloween !

L'algue aux multiples bienfaits

Le nori, dont la culture s'est développée sous l'ère Edo (1603-1868) est l'un des ingrédients du secret de la longévité légendaire du peuple nippon.

Le nori est régulièrement utilisé dans la cuisine japonaise. Nori signifie tout simplement "algue" en japonais. 

Une algue populaire

Si aujourd'hui il est quasiment impossible de déguster un plat japonais sans nori, ça n'a pas toujours été le cas : avant l'ère Edo (1603-1868) et le développement de la culture par filet dans la baie de Tokyo, n'était récolé que ce qui pouvait l'être sur les rochers, à marée basse. Le nori était alors une denrée rare, réservée à la noblesse.

Les Japonais sont passés maîtres dans l'art de cuisinier les algues comestibles. Cependant, le nori est l'algue la plus utilisée : impossible de passer à côté ! Il est partout, dans tous les plats, sous toutes ses formes. S'il est rouge au moment de la récolte, il devient noir ou vert après avoir été séché. Ainsi, il est utilisé pour les fameux maki et sushi, ainsi que pour les onigiri

Cependant, il s'agit aussi d'un condiment à part entière : découpé plus ou moins finement, il accompagne ramen, okonomiyaki et même des plats plus occidentaux ainsi japonisés ! C'est un élément très populaire de la gastronomie nippone : s'il est utilisé par les chefs cuisiniers, sa disponibilité en supermarché et son coût relativement faible en fait aussi un élément clé de la cuisine familiale.

LireLes algues japonaises

Une algue qui rend presque immortel

Lorsque l'on connaît les apports nutritionnels du nori, on comprend mieux son utilisation quasi-systématique. Si une feuille de nori ne contient que sept calories, elle comprend à la fois des vitamines A, anti-oxydantes, des vitamines B2, pour la croissance, des vitamines B9, pour le système immunitaire et de la vitamine C, pour limiter les infections. 

Lire aussi : Le petit-déjeuner japonais

À cela s'ajoute sa teneur en cuivre, fer et manganèse qui permettent respectivement la formation de collagène, un meilleur transport de l'oxygène et le renforcement des os. Encore mieux qu'une gorgée d'eau de la fontaine de jouvence !

Pimp my bento !

Si le nori est très bon pour la santé, il est aussi un élément très pratique pour décorer son bento ; tout un art au Japon ! Le nori est découpé et déposé délicatement sur les aliments, et ceux-ci prennent alors des formes diverses et variées : animaux, paysage, personnages de films ou même emojis. L'imagination est la seule limite !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs