Beni imo, la patate douce d’Okinawa   沖縄の紅芋

Date de publication :
Taro et Beni imo

Taro à gauche et beni imo à droite.

Douceur violette des îles

L’archipel d’Okinawa renferme bien des trésors, aussi bien en termes de paysages que de spécialités culinaires. L’une d’entre elles est une patate douce toute particulière appelée "beni imo". Qu’a-t-elle de si spécial ? Au-delà de son délicieux goût très sucré, elle a la chair… d’un violet intense.

Tarte au beni imo

Petite tarte au beni-imo, spécialité de Yomitan.

Beni imo, la patate douce de Yomitan

Impossible d’ignorer sa présence à Okinawa : le beni imo est la célébrité de l’île principale : on trouve des pâtisseries et de la glace à la patate douce violette à presque chaque coin de rue de la capitale, Naha. Dans chaque supérette, vous pouvez acheter de la glace au beni imo. Sa popularité se renforce à mesure que l’on remonte vers le village de Yomitan, sur la côte ouest. Et pour cause : c’est de là que vient le beni imo. On l’appelle même la patate douce de Yomitan. Sa chair d’un violet profond en fait un aliment insolite et un excellent souvenir culinaire de l’île !

Lire aussi : Le village de Yomitan

Le beni imo, un "super-aliment"

En plus d’avoir cette couleur exceptionnelle – qui provient de la même molécule donnant leur couleur violette aux myrtilles et au chou rouge – la patate douce violette d’Okinawa est officiellement reconnue comme un "super-aliment". D’abord, elle est très riche en fibres. Ensuite, une seule patate contient quatre fois la dose journalière de vitamine A nécessaire à un adulte, et la moitié des besoins en vitamine C par jour.

Attention, il ne faut pas confondre le beni imo, qui est une patate douce – avec le taro (sato imo en japonais), qui lui, est un tubercule. On trouve les deux à Okinawa et ils peuvent avoir un aspect similaire… mais le taro est beaucoup plus blanc que le beni imo, ne possède pas du tout la même texture, et surtout, n’a pas le même goût. Le beni imo est extrêmement sucré, c’est pourquoi on l’utilise en dessert.

Cheesecakes et brownies violets

Dans le village de Yomitan se trouve une grande boutique de référence de desserts au beni imo (également une attraction touristique), près du Cap Zampa. Un lieu où vous pouvez voir la fabrication des gâteaux typiques. Dans toutes les boutiques, vous pourrez goûter différentes sortes de wagashi au beni imo, comme il est d’usage au Japon. Libre à vous aussi de vous installer pour déguster cheesecakes et brownies violets. Impossible de séjourner à Okinawa sans goûter l’un de ces desserts au moins une fois !

Ils sont partout, en gâteau, en crème, en glace… La gourmandise la plus célèbre ressemble à une petite barque sur laquelle on a déposé de la crème violette. Elle fait partie des souvenirs préférés des visiteurs. Par ailleurs, de nombreux produits tels que de petites glaces ou du chocolat au beni imo ne se trouvent qu’à Okinawa. On peut également l’acheter en poudre... et réaliser ses propres pâtisseries !

Cheesecake Beni imo

Cheesecake à la patate douce violette d'Okinawa

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs