Les bières artisanales japonaises   地ビール

Date de publication :
Les marques de bière se multiplient au Japon.

Les marques de bière se multiplient au Japon.

Une bière artisanale dégustée à l'heure de l'apéritif !

Une bière artisanale dégustée à l'heure de l'apéritif !

Le concours Japan Brewers Cup tous les ans à Yokohama récompense la meilleure bière artisanale

Le concours Japan Brewers Cup tous les ans à Yokohama récompense la meilleure bière artisanale

Pays de mousse

Avec une consommation d'environ 40 litres par an et par habitant, la bière est devenue depuis quelques années la boisson favorite des japonais. Outre les célèbres brasseries industrielles comme Asahi, Kirin ou Ebisu, les bières artisanales japonaises se distinguent par leur goût recherché et leur originalité. 

Démarrage difficile

Les premières gorgées de bière remontent à l'ère d'Edo lorsque les hollandais ouvrirent des échoppes proposant aux matelots de passage le fameux breuvage doré.  Il faudra attendre 1869 pour que le norvégien William Copland ouvre la Spring Valley Buruwari, première brasserie industrielle au cœur de Yokohama. Ce n'est qu'après la Seconde Guerre Mondiale que cette boisson se popularise. Depuis, de nombreuses brasseries ont ouvertes sur tout l'archipel. Aux côtés des grandes industries, les brasseries locales se sont développées dans les années 1990.

En 1994, la loi sur les taxes s'assouplit ce qui permit la naissance de petites brasseries. Avant cette date, les brasseurs devaient justifier une production de 2 millions de litres par an pour obtenir leur licence. Depuis, seuls 6 000 litres suffisent pour prétendre au titre. Aujourd'hui, une centaine de brasseries artisanales seraient implantées à travers le pays. Les bières artisanales sont appelées ji biru (地ビール) au Japon, ce qui signifie "bières régionales". A chacune son territoire et ses caractéristiques : blondes, brunes, ambrées... La concurrence avec les grandes productions est rude d'autant que la bière contenant plus de 67% de malt est fortement taxée par le gouvernement (47%). De ce fait, les ji-biru sont en moyenne deux fois plus chères que les bières industrielles étant donné un volume de production réduit.

Fête de la bière

Néanmoins, elles rencontrent un franc succès chez les amateurs et certaines ornent même les plus grandes tables du pays. D'autres sont présentées et jugées lors du Japan Brewers Cup, un concours de bières artisanales lors duquel le public est chaleureusement invité à la dégustation. Il se déroule chaque année au mois de janvier à Yokohama. En 2016, la grande gagnante est la Hakone Pils de la brasserie Hakone Beer, située à Odawara. A Tokyo, de nombreux bars proposent de la bière artisanale. Parmi eux : le Craft Beer Market, une enseigne particulièrement intéressante pour sa large gamme de produits.

Avis à tous les amateurs de bière : lors de votre prochain passage dans un izakaya, osez la ji-biru accompagnée de quelques edamame. Votre apéritif prendra alors une toute autre saveur. 


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs