Les boulangeries japonaises   日本のパン屋

Date de publication :
Le fameux et délicieux an pan japonais.

Le fameux et délicieux an pan japonais.

Les étals d'une boulangerie japonaise.

Les étals d'une boulangerie japonaise.

Un sandwich typiquement japonais.

Un sandwich typiquement japonais.

Le curry pan japonais disponible dans toutes les bonnes boulangeries de l'archipel.

Le curry pan japonais disponible dans toutes les bonnes boulangeries de l'archipel.

Les fameux melon pan.

Les fameux melon pan.

La boulangerie Vie de France à Kyoto.

La boulangerie Vie de France à Kyoto.

Bienvenue au Japain

Pour une petite faim, n’hésitez pas à pousser la porte des boulangeries japonaises. C’est bien différent de celles en France. Passé la surprise de l’originalité ce sera la qualité à la japonaise qui vous rendra accro.

Pan ou le pain au Japon, ne fait pas du tout parti du patrimoine culturel pourtant on trouve de nombreuses boulangeries au Japon. Le pain a été apporté par des missionnaires portugais dans l’archipel au XVIIe siècle, mais il n’avait alors pas été accepté par les Japonais.

200 ans plus tard, à l’ère Meiji, la vague d’occidentalisation arrive, les boulangers fabriquent du pain pour les étrangers qui s’installent au Japon. En 1874, la boulangerie Kimuraya invente "an pan". C’est un pain rond préparé avec la levure de saké fourré du an (pâte sucrée de haricots rouges).

Le mix culturel de wagashi (la pâtisserie japonaise traditionnelle) et du pain occidental rencontra alors un grand succès à Tokyo. C’est après la Seconde Guerre Mondiale que le pain se développe dans tout le Japon notamment à cause des pénuries alimentaires. Les japonais ont alors dû faire du pain avec la farine de blé fournie par les américains.

Histoire du pain

Aujourd’hui il existe plus que 10 000 boulangeries au Japon. Mais la façon de produire et de manger du pain est différente de la nôtre. Les japonais ne mangent pas du pain tous les jours car leur aliment principal est toujours le riz. Il y a aussi le problème de la conservation du pain, difficile pour la baguette par exemple à cause du climat humide. Il y a des foyers qui mangent du pain au petit déjeuner, particulièrement du "shoku pan". C’est du pain de mie très populaire au Japon. Il est préparé avec du lait et de la matière grasse pour qu’il soit très moelleux. Les tranches sont très épaisses, c’est un régal de douceur qui vous fera presque oublier ce que vous trouvez en France d’habitude. Le Japon est addictif pour ce genre de chose aussi !

Lire : Le petit-déjeuner japonais

Pour tous les goûts

Généralement la boulangerie japonaise ouvre sa porte à dix heures donc bien plus tard que nos boulangeries traditionnelles. Car les japonais achètent du pain pour le déjeuner ainsi que le goûter. Mais certaines boutiques ouvrent dès sept heures du matin notamment près des gares et proposent un menu petit déjeuner complet. N’hésitez pas à les tester lors de votre périple au Japon pour bien commencer la journée et retrouver.

Ces boulangeries possèdent beaucoup de recettes originales adaptées aux goûts japonais. Voici quelques pains originaux.

Le fameux an pan qu’on trouve dans toutes les boulangeries aujourd’hui. La boutique Kimuraya, boutique pionnière du an pan existe toujours à Ginza avec sa propre recette. Le melon pan, c’est une brioche moelleuse à l’intérieur avec une fine croûte biscuitée. Sa forme ressemble au melon de luxe musk melon c’est pourquoi il se nomme ainsi. Le karê pan, c’est un pain beignet avec une chapelure fourré au curry. Le kurimu pan, un pain très populaire  au lait avec une crème pâtissière à l’intérieur.

Pour faire plaisir aux enfants, on trouve aussi des pains en forme d’animaux ou des personnages. Les sandwichs sont souvent préparés avec le pain de mie. Bien évidemment, on peut trouver des viennoiseries à la française mais le prix est assez élevé. Un croissant vous coûtera environ 200円 car les produits laitiers notamment le beurre sont chers au Japon.

Coté pratique, la boulangerie japonaise a adopté le système du self-service. Prenez un plateau avec une pince et servez-vous des pains autant que vous le souhaitez. Le nom et le prix sont indiqués devant chaque rangé de pains, ensuite vous allez régler à la caisse. Pour un repas sur le pouce en déplacement, quelques pains suffiront largement à vous combler.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs