Le chirashi zushi   ちらし寿司

Date de publication :
Un bol nutritif et sain, le chirashi zushi contient souvent du poisson cru.

Un bol nutritif et sain, le chirashi zushi contient souvent du poisson cru

Les chirashi zushi peuvent être servis dans un plat carré et laqué.

Les chirashi zushi peuvent être servis dans un plat carré et laqué.

Poisson et crustacés sont des mets de choix pour la confection du chirashi zushi

Poissons et crustacés sont des mets de choix pour la confection du chirashi zushi

Bol coloré

Dans l'imaginaire collectif, le sushi n'a qu'une seule forme : une petite bouchée de riz recouverte d'une tranche de poisson cru. Mais en réalité, le sushi peut être dégusté de différentes façons notamment en chirashi zushi, un plat très prisé des familles japonaises.

Contrairement au nigiri sushi, la version bien connue des sushis, le chirashi zushi se déguste dans un bol. Son nom "sushi éparpillé" est évocateur puisque ce plat est composé de riz vinaigré servant de socle à un amas de garniture joliment structuré. Les combinaisons multiples et changeantes donnent au chirashi zushi un aspect coloré et gourmand invitant à la dégustation.

Un plat familial

Bien qu'il n'entre pas tout à fait dans la définition de la cuisine washoku, la cuisine traditionnelle japonaise, le chirashi zushi reste cependant très prisé des familles de l'archipel. Selon une étude réalisée par une chaîne télévisée, il serait leur deuxième plat préféré. Préparé en famille, il évoque ainsi une cuisine conviviale, saine et simple. Le chirashi zushi est très souvent réalisé lors du Hina matsuri, la fête des filles célébrée le 3 mars de chaque année.

Une composition rafraîchissante

La base de la composition du chirashi zushi est naturellement le riz, une composante essentielle de la cuisine japonaise. A cette base vient s'ajouter une garniture variée qui souvent s'organise autour de sashimi, tranche de poisson cru, et de crustacés. Ainsi, légumes, tamagoyaki (omelette japonaise) ou encore champignons shiitake entrent dans la danse pour parfaire ce repas généreux et riche en saveur. Ces accompagnements peuvent être cuits, marinés, saumurés ou tout simplement crus. Ils se mélangent au riz ou sont délicatement arrangés sur son sommet. Il n'existe pas de règle précise pour la préparation d'un chirashi zushi, l'essentiel réside dans le choix de produits de première fraîcheur. Les déclinaisons sont aussi nombreuses qu'il existe de régions et de familles au Japon !

Plat du peuple

L'une d'entre elle se nomme le bara zushi, venu directement de la ville d'Okayama. Cette variante aurait été créée en réponse à l'ordonnance émise par un seigneur japonais qui souhaitait que le repas ne soit constitué que d'une soupe et d'un seul accompagnement. La parade des habitants consista alors à ajouter au bol de riz du poisson, des fruits de mer et une multitude de légumes. Sa particularité : le vinaigre utilisé pour faire macérer les morceaux de poissons, venus directement de la mer de Seto, sert également à assaisonner le riz à sushi. Ce plat est aujourd'hui dégusté lors de grandes occasions, c'est pourquoi il est également appelé Matsuri zushi, "sushi des festivals".

Le chirashi zushi est une alternative intéressante au traditionnel sushi. Ce plat consistant, sain et simple vous permettra de goûter à la cuisine familiale du Japon. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs