Cinq plats japonais et végétariens   ベジタリアン向けの日本料理

Date de publication :
Inarizushi

Des inarizushi, délices de riz au tofu frit.

De kinusagadon

Du riz, de l’omelette et du soja. Le kinusagadon, un plat consistant et populaire.

Nasu Dengaku

De l'aubergine grillée au miso : végétarien et diététique.

Yasai tempura

Aubergines, champignons, oignons : tout est bon à être frit !

Japon veggie

Riz, soja et légumes : trois aliments de base de la cuisine japonaise qui facilitent la vie des végétariens au Japon !

Attention, les recettes présentées ici peuvent varier selon les recettes. Il est donc préférable de vérifier si l'un de ces plats contient viande ou poisson, en demandant : « niku ya sakana wa haitte imasu ka ? » (肉や魚は入っていますか ?). Il ne faut pas non plus hésiter à poser plus de questions suivant la réponse qu’on vous fera.

  • Inarizushi - 稲荷寿司

De petites poches de riz assaisonné enveloppées dans une pellicule de tofu frit (abura age). Le riz peut contenir de la carotte ou des haricots, mais pas de viande ni de poisson à l’horizon.

  • Kinugasa don - 衣笠丼
Un bol de riz blanc recouvert d’une omelette bien baveuse cuisinée avec force oignons fondants et morceaux de tofu frit.

  • Yudofu - 湯豆腐
Ce plat issu de la shôjin ryori, cuisine végétarienne des moines bouddhistes, est en fait une soupe accompagnée de morceaux de tofu bouilli et parfois de chou et de champignons.

  • Yasai Tempura - 野菜天ぷら
Des légumes (potiron, aubergine, oignon ou pomme de terre par exemple) finement frits. Très souvent dégustés avec un bol de riz (yasai tempura donburi).

  • Nasu dengaku - なす田楽
L’aubergine (nasu) est un légume très populaire au Japon. Sous la forme nasu dengaku, elles sont grillées et recouvertes de pâte de miso, un mélange de soja et de riz et/ou d’orge fermentés.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs