Le furikake   ふりかけ

Date de publication :
Furikake saupoudré sur du riz blanc

Furikake saupoudré sur du riz blanc

Furikake aux crevettes, oeufs et algues

Furikake aux crevettes, oeufs et algues

Furikake 'Hello Kitty'

Furikake 'Hello Kitty', pour les enfants

Furikake sur le riz du bentô

Furikake sur le riz du bentô

Choix de furikake dans un supermarché

Choix de furikake dans un supermarché

Condiment alimentaire nippon

Le furikake est un condiment nutritionnel aux algues et au poisson séché que les Japonais saupoudrent sur le riz. De nos jours les enfants adorent le furikake alors qu'il fut à l'origine créé pour les adultes et les militaires !

Condiment à base d'algue et de poisson, le furikake est un incontournable de la cuisine japonaise.

Qu’est-ce que le furikake ?

Dans un coin de la cuisine de chaque famille japonaise il y a du furikake, c’est un élément indispensable, tout comme on avons en France du fromage râpé. Littéralement furikake signifie "saupoudrer", car en effet c’est un condiment que l’on saupoudre sur le riz blanc pour lui ajouter une saveur particulière.

Le furikake est principalement fait à base de poisson séché, d’algues marines et de sésame en poudre. Le goût est plutôt salé, même si on en trouve à base d’œuf, alors plutôt sucré. Il accompagne très bien un bentô, et est très souvent ajouté à la préparation des onigiri.

Lire : Onigiri, le riz sandwich

Les origines du furikake

L’aventure du furikake commence à l’époque Taisho (1912-1926), durant laquelle les japonais manquent de calcium car les produits laitiers ne sont pas développés comme aujourd’hui.  C’est alors qu’un pharmacien de Kumamoto sur l'île de Kyûshû a eu l’idée de créer un complément alimentaire pour accompagner le riz, à base d’arêtes de poisson séché qu’il va émietter et mélanger avec des petits morceaux d’algues et de sésame. Le furikake est né ! Et il fera dorénavant le bonheur des papilles et du corps des Japonais. 

Le furikake part en guerre

Lors de la première guerre mondiale, l’armée japonaise a besoin de quelque chose de nutritionnel pour tenir les longues heures de combat. De plus il faut un aliment facile à conserver. C’est là que le gouvernement demande à un fabriquant de tsukemono de trouver quelque chose pour accompagner les rations de riz des soldats. Le furikake sera la meilleure solution et se développera à grande échelle.

Pour petits et grands

Jusque dans les années 1960 le furikake restera un complément alimentaire pour adultes. Puis le marché se développa aussi pour les enfants avec des goûts plus doux, plus savoureux et surtout du marketing publicitaire. Des sachets de furikake avec des autocollants, des jeux, à l’effigie de personnages de dessins animés pour conquérir le jeune public. La recette fonctionne tellement bien qu’une enquête de 1990 montre qu’après l’âge de 12 ans on ne consomme plus de furikake !

Lire aussi : Les algues japonaises

Par conséquent, les fabriquants repensent le produit et créent des furikake plus spécifiquement axés pour les adultes : au wasabi, mentaiko, ou aux algues rares… Le succès est encore au rendez-vous grâce à ce renouveau publicitaire. Aujourd’hui toute la famille consomme du furikake, selon ses goûts et ses envies.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs