La street food à Osaka   屋台の食べ物

Date de publication :
Street food à Osaka

Street food à Osaka

Takoyaki

Brochette de beignets de pieuvre, recouverte de sauce, de mayonnaise puis de bonite séchée.

Takosen, une autre version du takoyaki

Takosen, une autre version du takoyaki

Kushikatsu : les brochettes croustillantes d'Osaka

Kushikatsu : les brochettes croustillantes d'Osaka

Brochettes japonaises

Brochettes japonaises

À emporter !

Osaka foisonne de spécialités culinaires. Une gourmandise survoltée qui fait de la troisième plus grande ville du Japon une véritable capitale de la street food, idéal pour manger pas cher ! Passage en revue des petits plats bon marché à déguster au gré de vos balades urbaines.

Dans quartier de Dôtonbori à Osaka, les rues débordent de néons et de couleurs, mais surtout de restaurants, izakaya et de stands de nourriture à emporter. Crabes, dragons et autres poulpes géants sont là pour vous guider !

Le beignet de poulpe incarne à lui tout seul la street food d’Osaka. Ces boulettes garnies de morceaux de pieuvre sont couvertes d’une délicieuse sauce caramélisée, de mayonnaise, d’algues et de copeaux de bonite séchée, tremblant sous l’effet de la chaleur ! Attention, les takoyaki sont servis brûlants ! Ne manquez pas le spectacle de la préparation des beignets que les cuisiniers font tournoyer dans leurs moules avec dextérité.

Lire : Le quartier de Dôtonbori

  • La variante : takosen

Pour changer de la barquette dans laquelle sont servis traditionnellement les takoyaki, rien de tel que le takosen. Il s’agit d’un étonnant sandwich composé de deux senbei (galettes de riz) garnies d’un ou plusieurs beignets de poulpe.

  • La crêpe de calamar

À Osaka, l’ikayaki est une crêpe épaisse à base de seiche hachée et d’œufs, agrémentée d’une sauce brune semblable à celle des okonomiyaki, autre spécialité de la ville.

  • Farandole de kushikatsu

Vous n’aurez aucun mal à trouver ces brochettes de viande, de poisson et de légumes frits à Osaka. Porc, poulet, crevette, poulpe, crabe, asperge… Les kushikatsu conviennent aussi bien aux carnivores qu’aux végétariens. On trempe leur panure croustillante dans une sauce sombre et sucrée. Les puristes iront déguster leurs brochettes dans le sud de la ville, dans le quartier Shin-sekai, où seraient nés les kushikatsu.

Lire aussi : Le quartier Shin-sekai

  • Des brochettes au marché

Poulpe, coquille Saint-Jacques, viande grillée ou mochi pour les amateurs de sucré : tout ou presque se mange sur brochette à Osaka ! Vous en aurez un bel aperçu au marché de Kuromon Ichiba, une adresse bien connue des gourmets. L’endroit idéal, en somme, pour illustrer l’expression employée pour décrire la gourmandise des habitants de la ville : "kuidaore" ou “manger jusqu’à la ruine”.

Pour aller plus loin : 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs