Les boulettes dango   団子

Date de publication :
Dango mochi sur le feu

Les dango mochi font partie des pâtisseries à base de mochi les plus consommées au Japon.

andango, mitarashi-dango et nori dango

Assortiment de dango : An-dango (sucré), mitarashi-dango (très sucré) et Nori-dango (salé).

bochan dango

Les botchan dango mélangent les saveurs : thé, cerisier, nature. On en trouve dans tous les konbinis et supermarchés.

Boulettes en série

Les dango, ou plus précisément les dango mochi, sont des friandises particulièrement appréciées des Japonais. Elles sont aussi sont représentatives de l'histoire et des goûts japonais. Une douceur à essayer au moins une fois...

Les dango consistent en trois boules blanches ou colorées. Ces boules sont du mochi, une pâte de riz gluant, grillée et nappée d’un accompagnement. C’est une friandise très ancienne qui était vendue par les marchands ambulants près des temples et le long de l’ancienne route du Tokaido. Aujourd’hui, les dango restent très populaires auprès des enfants.

Sucré ou salé ?

Le plus apprécié de tous est sûrement l’an-dango, nappé d’une grosse couche de pâte de haricot rouge azuki. On trouve également d'autres versions, comme le mitarashi dango, nappé d’une épaisse sauce soja sucrée et caramélisée. On s’en lèche les doigts ! Les botchan dango réunissent trois saveurs et trois couleurs : vert, blanc et rose.

Il existe aussi des versions salées sauce teriyaki ou encore enveloppées de feuilles d’algues nori. Elles se vendent généralement par deux ou trois. Sans compter que chaque ville et chaque préfecture possède sa propre version locale des dango.

Le goût japonais

Les dango se marient bien avec le thé vert. Ce que les Japonais préfèrent sans aucun doute est la texture douce mais ferme des mochi légèrement grillés. Goûtez-les et vous aurez un bon aperçu de ce qui est considéré comme bon au Japon. 


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs