Le Karaage, le poulet frit   鶏の唐揚げ

Date de publication :
Du kara-age servi avec du chou et du citron

Du kara-age servi avec du chou et du citron

Les nuggets à la japonaise

Le karaage (ou poulet frit) est l'un des grands classiques de la cuisine populaire japonaise. On le retrouve aussi bien à l’izakaya que dans les konbini, et il fait partie des incontournables des tables nippones, tant au restaurant qu'à la maison !

Le Karaage, qu’est-ce que c’est ?

Le karaage (ou Kara-age) est une friture de poulet marinée à la sauce soja. Les morceaux de viande sont préalablement enrobés de farine ou de fécule de pommes de terre, et chacun y apporte ensuite sa touche personnelle pour la dégustation : au citron, à la mayonnaise ou simplement nature, le croustillant de l’enrobage laisse place au fondant du poulet en bouche !  Accompagné d'une petite salade, ce plat peut se suffire à lui-même lorsqu’il n’accompagne pas quelques fèves de soja à l’apéritif.

Karaage, ou poulet frit

Karaage, ou poulet frit

Aux origines du poulet frit

Après la Deuxième Guerre Mondiale, c’est la pénurie : le Japon manque de tout. Dans l’alimentation, une grande réforme de l’état va alors introduire de nouvelles méthodes culinaires dans l’espoir de nourrir une population nombreuse à moindre coût. Populaire dans la cuisine familiale où il sert déjà de base à de nombreuses recettes, le poulet va ainsi être favorisé. Tout comme le mode de cuisson favori de tempura était à la mode : la friture !

Dès lors, le karaage devient un plat de tous les jours. Il est désormais vendu tout prêt en supermarché ou en préparation complète avec ses cuisses de poulet désossées et son karaage-ko (la farine spéciale pour l’enrobage), quand on ne veut pas se rendre à l’izakaya pour le déguster. On le trouve également sur les stands de nombreux matsuri aux quatre coins du Japon, et il existe même aujourd’hui des restaurants spécialisés en karaage, qui s’amusent à revisiter la recette du poulet frit à l’infini !

La recette traditionnelle du karaage

Envie de préparer le karaage ? Rien de plus simple !

1. Désossez et coupez en morceaux une cuisse de poulet crue.

2. Faites mariner les morceaux dans un mélange de sauce soja, de saké, de gingembre râpé, d’ail râpé et d’huile de sésame.

3. Roulez chaque morceau dans la farine (encore meilleur avec un mélange de farine et de fécule de pommes de terre), puis faites-les frire dans un bain d’huile.

4. Servez chaud et savourez !

Si cette recette est celle qu’on retrouve généralement dans de nombreux foyers japonais, il faut noter que le karaage a su faire frémir les talents culinaires autant que les papilles ! C’est pourquoi, il existe aujourd’hui plusieurs variantes de la recette, qui diffèrent selon les goûts et les régions.

Kara-age, le poulet frit à la japonaise

Kara-age, le poulet frit à la japonaise

Du poulet frit à la japonaise, "kara-age" (kala-agué)

Du poulet frit à la japonaise, "kara-age" (kala-agué)

Tebasaki Karaage, la spécialité de Nagoya

Tebasaki Karaage, la spécialité de Nagoya

Les spécialités régionales

Tout comme de nombreuses recettes au Japon, le karaage a lui aussi ses variantes régionales ! Poulet pré-assaisonné à Hokkaido (dit zangi), ailerons de poulet imbibés de sauce épicée à Nagoya (dit tebasaki karaage), ou encore poulet mélangé aux algues à Gifu (le seki karaage), la recette se décline aujourd’hui à l’infini ! Sans oublier les karaage de la ville de Nakatsu (préfecture d’Oita), oùune soixantaine de boutiques et de restaurants vous les proposent en toute saison faisant de Nakatsu la "ville sacrée du karaage!

Où manger du karaage au Japon ?

Si le karaage peut facilement se trouver en supermarché ou en konbini, sachez qu’il existe aussi de nombreux restaurants spécialisés dans le poulet frit au Japon. Ces derniers sont généralement bons marchés, et proposent des menus variés qui mélangent les saveurs régionales pour le plus grand plaisir de leurs clients !


Où manger du Karaage à Tokyo ? 

  • Tometaba (Gotanda)

Lauréat de la médaille d’or du meilleur karaage du pays durant 5 années consécutives, Tometaba à Gotanda est l’une des figures de proue du poulet frit à Tokyo. Il revisite la recette de Kyûshû depuis des années, et sa spécialité, le "Tometaba", attire chaque jour de nombreux gourmands.

Adresse : Gotanda AS Bldg. B1F, 2-8-3 Higashigotanda, Shinagawa-ku, Tokyo
Horaire : de 17h à minuit en semaine, de 16h à 23h le samedi, fermé le dimanche
Itinéraire : à quelques pas de la gare Gotanda (lignes Yamanote, Tokyu Ikegami)

  • Furaibo (Shinagawa)

Originaire de Nagoya, Furaibo s’est implanté à Tokyo avec succès. Ses tebasaki karaage  sont cuisinés selon la recette traditionnelle de la préfecture d’Aichi, et sa sauce faite maison a fait sa renommée au quatre coins de la ville.

Adresse : 2-chōme−3−13, Kônan, Minato City, Tokyo
Horaire : tous les jours de 11h à 23h
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la gare Shinagawa (lignes Yamanote, Keihin-Tohoku, Yokosuka)

Où manger du karaage à Osaka ?

  • Johnny no Karaage Tenman (Temma)

Situé à Osaka, Johnny no Karaage Tenman a la particularité de proposer des karaage faits à partir de différentes parties du poulet. Après tout, qu’on soit plutôt aile, cuisse, poitrine, ou même cou, tout est bon à manger dans le poulet, non ?

Adresse : 4-12-16 Tenjinbashi, Kita-ku, Osaka-shi
Horaire : de 15h à 23h en semaine, de 12h à 23h le weekend
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la gare Temma (ligne Osaka Loop line)

  • Shinjiro (Shinsaibashi)

Avec plusieurs recettes de karaage différentes et une multitude de plats à base de poulet, Shinjiro est un incontournable en matière de viande blanche à Osaka.

Adresse : 1 Chome-18-20 Higashishinsaibashi, Chuo Ward, Osaka, 542-0083
Horaire : de 17h à minuit, fermé le lundi
Itinéraire : à deux pas de la gare Shinsaibashi (lignes Midosuji, Nagahori Tsurumi-ryokuchi)


Enfin, sachez que nombreuses chaînes d’izakaya proposent des karaage à moindre coût dans toutes les grandes villes du pays, à l’image de Torikizuku, qui a fait du poulet sous toute ses formes sa spécialité !


L'enseigne de Torikizoku

L'enseigne de Torikizoku

Envie de découvrir les spécialités culinaires de chaque région? Munissez-vous du Japan Rail Pass pour voyager gratuitement à travers tout le Japon !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs