Le donburi   丼

Date de publication :
Unagidon

Premier donburi, le succès de l'unagidon ne se dément pourtant pas aujourd'hui.

Katsudon

Le katsudon, sans conteste le plus populaire des donburi au Japon !

Oyakodon

Donburi au nom cynique, l'oyadon est constitué d'oeuf et de poulet.

Gyûdon

Les japonais aiment le gyûdon accompagné de ciboulette japonaise.

Kaisendon

Seul donburi froid, le kaisendon est un des plus raffinés.

Tendon

Ici un Yasai Tendon, donburi aux tempura de légumes, un rêve pour les végétariens.

Riz-alité augmentée

Du riz et une garniture : voilà un plat simple mais efficace consommé d’un bout à l’autre de l’archipel.

Le donburi est un plat de base de la gastronomie japonaise. Son nom reflète cette simplicité puisque que le mot donburi parfois abrégé en don signifie littéralement « grand bol » en japonais. 

Le principe est simple : un bol est rempli de riz blanc ou gohan couronné d’une garniture (souvent une omelette aux oignons accompagnée de viande ou de poisson). Notez que même s’il existe des recettes plus populaires que les autres, chacun peut créer son donburi avec les ingrédients qu’ils souhaitent, cette pratique a même un nom : le pâsonaru-don. Sa popularité tient du fait que le donburi est à la fois simple à préparer et très copieux.

Quelques donburi

Voici quelques-uns des donburi les plus populaires du Japon, à tester d’urgence :

  • L’unagidon - 鰻丼

Bol de riz accompagné d’anguille grillée. L’unagidon serait le premier donburi jamais servi. Inventé à l’époque d’Edo (1603-1867) pour permettre aux spectateurs de se restaurer pendant les longues heures de représentations de théâtre nô de façon rapide et discrète. La formule plu et au cours de l’ère Meiji (1868 – 1912) le plat rentra dans les mœurs.

  • Le katsudon - カツ丼

Bol de riz surmonté d’une escalope de porc panée elle-même accompagnée d’une omelette bien coulante et d’oignons.

  • L’oyakodon - 親子丼

Le nom de cet type de donburi signifie littéralement « bol des parents avec l’enfant », nom bien cynique puisqu’il fait référence au fait que l’accompagnement soit constitué de poulet et d’œuf.

  • Le gyûdon - 牛丼

Bol de riz accompagné de lamelles de bœuf grillé très fines. Il peut lui aussi être servi avec de l’omelette et des oignons.

  • Le kaisendon - 海鮮丼

C’est un des seuls donburi froid qui est surmonté de poisson cru sous forme de sashimi (thon, crevettes…).

  • Le tendon - 天丼

C’est le seul donburi qui puisse être végétarien. Il consiste en un bol de riz accompagné de tempura, ces légumes (morceaux de viande, poisson ou crevettes) frits


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs