Les spécialités culinaires du Kansai   関西料理

Date de publication :
Un okonomiyaki tout juste servi.

Un okonomiyaki tout juste servi.

Une barquette de takoyaki.

Une barquette de takoyaki

Deux yatsuhashi.

Deux yatsuhashi.

Des tranches de boeufs de Kobe.

Des tranches de boeufs de Kobe.

De Kyoto à Osaka

Avec Osaka, paradis de la « street food » japonaise, et Kyoto, royaume de la grande cuisine raffinée, la région du Kansai offre de nombreuses spécialités culinaires diverses et variées.

Voici la sélection de Vivre le Japon des spécialités les plus typiques du Kansai, la région de Kyoto, Osaka et Kobe :

  • L'okonomiyaki

Cette crêpe japonaise (お好み焼き), est l'un des mets star de la « street food » d'Osaka. Il s'agit d'une pâte garnie (notamment de chou) cuite sur une plaque chauffante. Nappée ensuite de sauce, mayonnaise, bonite séchée ou algues nori. Une fois achetée et empaquetée dans une petite barquette en carton, il ne vous reste plus qu'à arpenter la ville tout en dégustant votre délicieuse crêpe, ou la savourer sur place aux côtés de nombreux convives et arrosée d’une bière bien fraîche !

  • Les takoyaki

Lorsque l’on évoque la « cuisine de rue » du Kansai, les takoyaki (たこ焼き) viennent tout naturellement à l’esprit. Ce sont des boulettes de pâte garnies de morceaux de poulpe cuites à l’aide d’un moule spécial. Elles sont généralement dégustées dans une barquette mais on peut aussi les retrouver en brochette. Les takoyaki se trouvent dans de nombreuses échoppes (yatai, 屋台) qui ne payent pas de mine en apparence. Chacune se targuant d'avoir la meilleure recette !

  • Les yatsuhashi

Les yatsuhashi (八つ橋) sont des spécialités sucrées que les Japonais aiment rapporter d'un voyage à Kyoto. C'est une petite confiserie de forme triangulaire à base de farine de riz gluant, généralement fourrée à la pâte de haricot rouge (an, あん).

  • La kyô-ryôri

À Kyoto, on retrouve de nombreux éléments portant le préfixe "kyô-" ("de Kyoto"). Par exemple, les kyô-yasai (京野菜, légumes de Kyoto) avec lesquels on fait de nombreux kyô-tsukemono (京漬物, pickles de Kyoto, des morceaux de légumes macérés dans du vinaigre) que l'on retrouve dans la kyô-ryôri (京料理, cuisine de Kyoto). On en trouve une variété incroyable au marché de Nishiki (錦市場), ce marché très apprécié des habitants de Kyoto.

On trouve également les kyô-gashi (京菓子), les pâtisseries traditionnelles de Kyoto.

  • Le bœuf de Kobe

Si je vous dis Kobe... Impossible de passer à côté de son boeuf ! Réputé dans le monde entier, c'est la Rolls Royce du wagyû (和牛, boeuf japonais). Ce qui fait sa réputation, c'est le « persillage de la viande », c'est à dire les fines rainures de graisse qui la parcourent. Selon la légende, les bœufs de Kobe seraient massés chaque jour et nourris à la bière !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs