Les takoyaki : une spécialité japonaise   たこ焼

Date de publication :
Takoyaki : petits soufflés de pieuvre cuite, spécialité d'Osaka.

Takoyaki : petits soufflés de pieuvre cuite, spécialité d'Osaka.

Une barquette de takoyaki tous frais

Encore bouillants, c'est le moment de sauter sur ces takoyaki.

Quelques barquettes de takoyaki

En raison du nombre de yatai qui vendent des takoyaki, ceux-ci inventent de nouvelles recettes de façon à attirer plus de clients.

Made in Osaka

Les takoyaki se dégustent la plupart du temps sur le pouce. Mode d'emploi et dégustation de ces spécialités japonaises.

Les takoyaki sont des petites boulettes de pâte salée fourrées de morceaux de poulpe, cuites dans des moules à gaufres demi-sphériques.

Poulpe en fête

Pour le nom, les Japonais ont fait simple : takoyaki signifie "poulpe grillé". Sur le même principe que les imagawayaki ou que les taiyaki, gâteaux très populaires au Japon, les takoyaki sont cuits dans des moules à gaufres demi-sphériques. Originaires de la ville d'Osaka, c’est le meilleur endroit pour les déguster. Le quartier très festif de Dôtonburi se prête particulièrement bien à la dégustation de ces mets des rues. Certains Japonais s'adonnent même à la tournée des yatai pour désigner le meilleur takoyaki de la soirée !


À lire : Dôtonbori, l'âme nocturne d'Osaka

À emporter

Les takoyaki ne constituent pas un repas à proprement parler, c’est un en cas qu’on prend sur le pouce lors d’une sortie, dans une petite barquette en carton par lot de quatre, six, huit boulettes voire plus. Les takoyaki ne se mangent pas avec des baguettes mais avec des cure-dents. Ils sont presque toujours servis saupoudrés d’algues aonori et de bonite séchée, avec de la mayonnaise et/ou de la sauce pour okomiyaki, autre de plat typique d’Osaka.

Lire aussi : Okonomiyaki, la pizza japonaise

Même s’ils sont presque toujours vendus dans des yatai, des stands de rue, les takoyaki peuvent aussi être servis dans de vrais restaurants : ils sont souvent plus gros et contiennent un petit poulpe entier, idako.

Dîner spectacle

Les Japonais, eux, les mangent encore bouillants. Mais au lieu de se précipiter dessus, on peut  aussi admirer la danse des copeaux de bonites, qui ondulent sous la chaleur du plat : un vrai spectacle ! C’est sans compter sur le talent des cuisiniers qui retournent les takoyaki plus vite que leurs ombres et assurent le show dans les festivals, brocantes et sites touristiques où ils installent leurs stands.

Un petit aperçu de la façon dont sont faites les fameuses boulettes de poulpes :

 

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs