Où manger en hiver au Japon ?

Date de publication :
Manger au Japon en hiver

Manger au Japon en hiver

Quand la fraîcheur de l’hiver épouse la chaleur d’un bon plat

Comme à chaque saison, les tables japonaises se parent de spécialités. Bouillon de légumes, viande grillée ou gâteau sorti du four, l’appel d’un bon plat chaud se fait entendre lorsque les températures chutent. Et qu’on soit plutôt salé ou amateur de douceur, il y aura toujours un restaurant sur l’archipel pour apprécier ce que le froid apporte de bon. Afin de profiter de la cuisine hivernale les pieds au chaud, Vivre le Japon vous partage quelques bonnes adresses propices à la fin de l’année.

Un plat de nabe

On vous pardonnera de ne pas réussir à terminer ou de manger à deux un chanko nabe.

Nabe-ya, les restaurants à nabe

Qu’il soit au bœuf, au porc ou aux fruits de mer, le nabe est un plat de saison incontournable. On aime ses légumes bouillis dans l’eau chaude, les différentes sauces qu’on peut y verser, et sa facilité de préparation qui en fait un des plats les plus emblématiques de la cuisine familiale nippone.

Conviviale, la "fondue japonaise" permet également de partager de bons moments en famille ou entre amisElle réchauffe donc les cœurs autant que les palais, et c’est en cela que ce plat est aussi populaire en fin d’année


Où manger un nabe au Japon ?

  • Yoridori (Tokyo)

Situé à Shinjuku, ce restaurant de nabe séduit les jeunes générations avec ses recettes modernes et ses prix abordables. Parmi ses spécialités, le nabe au porc et au kimchi vous fera voyager jusqu’en Corée du Sud. Prix moyen : moins de 1 500 yens par personne (12,30 euros).

Adresse : 〒160-0022 Tokyo, Shinjuku City, Shinjuku, 3 Chome−25−9 新宿モアビル5F
Horaires : tous les jours de 17h à 05h
Itinéraire : en face de la gare Shinjuku (lignes Yamanote, Marunouchi, Chuo)

  • Ginza Tachibana (Tokyo)

Dans le très chic quartier de Ginza, ce restaurant spécialisé a pour particularité de proposer toutes sortes de recettes, du nabe au poulet, en passant par le nabe au thon ou aux huîtres. Prix moyen : 3 000 yens (24,60 euros) par personne.

Adresse : 〒104-0061 Tokyo, Chuo City, Ginza, 3 Chome−9−4 第一文成ビル3階
Horaires : tous les jours de 10h à 20h (jusqu’à 17h le dimanche)
Itinéraire : en face de la gare Higashi-Ginza (lignes Asakusa, Hibiya)

  • Toriyasa (Kyoto)

Amateur de poulet, c’est à Toriyasa qu’il faut aller lors de votre prochain passage sur Kyoto. Avec ses tranches généreuses, ses champignons shiitake et son tofu, le nabe de Toriyasa offre une vision intéressante de la gastronomie du Kansai. Prix : entre 3 000 et 12 000 yens par personne (entre 24,60 et 98 euros).

Adresse : 136 Saitocho, Shimogyo Ward, Kyoto, 600-8012
Horaires : tous les jours de 11h30 à 22h
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la gare Kyoto-Kawaramachi (ligne Hankyu-Kyoto)

Yakiniku, les barbecue indoor à la japonaise

Originaire de Corée du Sud, le yakiniku a su séduire les Japonais par son côté pratique et bon enfantUne grille, un feu de bois, un peu de viande, et le tour est joué !

Si aujourd’hui, il existe de nombreuses formules au yakiniku, le mieux est encore de profiter des buffets à volonté. Boeuf, poulet, porc, crustacés, fruits de mer, et même légumes, ce barbecue d’intérieur saura sustenter même les plus difficiles lors des soirs de grand froid.

Yakiniku à Tokyo

Le yakiniku est un barbecue à la japonaise. Près de Ueno, un restaurant propose des cabines individuelles pour déguster un bon yakiniku.

Où manger du Yakiniku au Japon ?

  • Nikugen (Tokyo)

Près du centre commercial Akasaka Sacas, Nikugen est un yakiniku un peu particulier. Également bar à vin, cet établissement de standing brade ses prix lors du déjeuner, et propose ainsi des sets de viande avec riz, thé et amuse-bouche à 1 000 yens seulement, taxes incluses (8,20 euros).

Adresse : 〒107-0052 東京都港区赤坂2丁目14−33, Akasaka Mita Bldg Fujikaikan, 2F
Horaires : tous les jours de 11h00 à minuit
Itinéraire : à deux minutes à pied de la gare Akasaka (ligne Chiyoda)

  • Black 5 Ikebukuro (Tokyo)

A deux pas de la gare, la yakiniku Black 5 offre un bon rapport qualité prix dans les environs d’Ikebukuro. Pour 3 000 yens (24,60 euros), vous pourrez alors y consommer boeuf, poisson, salades, et même dessert à volonté pendant 180 minutes. Une formule avec boissons incluses y est également proposée pour quelques yens de plus. Parfait pour se réchauffer la gorge.

Adresse : 〒170-0013 Tokyo, Toshima City, Higashiikebukuro, 1 Chome−42−16 ニードビル 2F
Horaires : tous les jours de 17h à minuit
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la gare Ikebukura (lignes Yamanote, Fukutoshin, Marunouchi)

  • Minamiya Wagyudo (Kyoto)

Dans une ambiance traditionnelle, venez déguster différentes pièces de boeuf. De la langue (la spécialité) au filet, en passant par le boeuf mariné au citron, ce yakiniku saura plaire aux amateurs de viande rouge. Prix moyen: 4 500 yens par personne (37 euros).

Adresse : 1F, 38-2, Omiya Higashi Somonguchi-cho, Kita-ku, Kyoto-shi, Kyoto
Horaires : tous les jours de 17h à minuit
Itinéraire : à 15 minutes à pied de la gare Nijo (lignes Nan-in, Tozai)

Kotatsu du Café Stay Happy à Shimokitazawa (Tokyo)

Kotatsu du Café Stay Happy à Shimokitazawa (Tokyo)

Les cafés et restaurants kotatsu

Rien de tel qu’un kotatsu pour appréhender les froides journées d’hiver. Bien qu’encore un peu marginaux, les cafés et restaurants kotatsu commencent à séduire de plus en plus de personnes sur l’archipel. 

Et si les Japonais sont encore très attachés à leur kotatsu personnel, ils semblent de plus en plus nombreux à se rendre dans ce genre d’établissements pour profiter du confort des plaids et de la saveur d’une boisson chaude.

Les meilleurs adresses de restaurants Kotatsu du Japon

  • Café Stay Happy (Tokyo)

C’est dans le quartier hipster de Tokyo, à Shimokitazawa, que les propriétaires de Stay Happy ont ouvert leur café. Anciens baroudeurs, ce couple d’aventuriers a rapporté deux choses de ses voyages: la nourriture vegan et le confort de l’assise. Entre hamac et kotatsu, vous n’avez plus qu’à faire votre choix. Prix moyen : 1 000 yens par personne (8,20 euros).

Adresse : 2 Chome-29-14 Daizawa, Setagaya City, Tokyo 155-0032
Horaires : tous les jours de midi à 21h
Itinéraire : à 15 minutes à pied de la gare Shimokitawa(lignes Inokashira, Odakyu)

  • Kushikatsu-ichiba Umeda (Osaka)

Avec sa musique jazzy et son décor moderne, Kushikatsu est un izakaya à ne pas manquer sur Osaka. Notamment si on apprécie les kotatsu, puisque l’établissement possède des salles privées dotées de Hori-kotatsu, les tables ‘’creusées’’ à plaid chauffantes. Prix moyen : 2 500 yens par personne (20,54 euros).

Adresse : 3-27 Taiyuji, Kita-Ku, Osaka 530-0051 Préfecture d'Osaka
Itinéraire : à 5minutes à pied de la gare Higashi-Umeda(ligneTanimachi)

Les cafés ashiyu

Si les bains de pied japonais (ashiyu) sont souvent présents près des sources thermales, sachez qu’il existe également des cafés ashiyu un peu partout au JaponEt même dans les grandes villes, où il est parfois difficile de profiter des vertus de l’eau thermale sans avoir à faire plusieurs dizaines de kilomètres.


Les meilleurs adresses de cafés ashiyu du Japon

  • Hogurest (Tokyo)

À Ueno, Hogurest est un spa un peu particulier. Entre les massages et les soins du visage, l’établissement propose une heure de bain de pied avec boisson incluse (au choix) dans un cadre relaxant. Prix : 1 080 yens par personne ( environ 8,87 euros).

Adresse : 〒110-0016 Tokyo, Taito City, Taito, 4 Chome−8−5 T&T御徒町ビル 3F
Horaires : tous les jours de 10h30 à 21h
Itinéraire : à 10minutes à pied de la gare Okachimachi (lignes Yamanote, Keihin-Tohoku)

  • Garden Terrace Café (Yokohama)

Dans un coin du jardin de ce café du Chinatown de la ville de Yokohama se trouve un ashiyu extérieur. L’esprit au frais et les pieds au chaud, venez profiter des tisanes traditionnelles que propose l’établissement. Prix : pour 100 yens en plus du prix de la boisson.

Adresse : 145 Yamashitacho, Naka-Ku Hakurankan 3F, Yokohama 231-0023
Itinéraire : à deux pas de la gare Motomachi-Chukagai (ligneMinatomirai)

  • Ohara Sansou Ashiyu Café (Kyoto)

À Kyoto, le Ohara Sansou Ashiyu Café invite à la détente dans son décor traditionnel. Entre ses innombrables plantes vertes, ses grandes tables de bois et l’eau chaude qui court sur les pieds, il n’a jamais été aussi agréable de profiter de la vieille capitale en plein hiver. Prix : 720 yens par personne (05,91 euros) pour 40 minutes de bain avec boisson au choix incluse.

Adresse : 17 Ohara, Kusaocho, Sakyo-ku, Kyoto
Horaires : tous les jours de 09h à 17h (fermé le mardi)

Hogurest, le café ashiyu de Okachimachi

Hogurest, le café ashiyu de Okachimachi

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs