Oden, le pot-au-feu japonais   おでん

Date de publication :

Le restaurant convivial par excellence, piochez dans le pot avec vos amis

Un pot-au-feu Oden de konbini

Dans tout bon combini vous trouverez des oden (pot-au-feu) en libre service.

Oden, le pot-au-feu japonais

La spécialité japonaise qui donne envie d'avoir froid.

Dès que les températures baissent, au printemps ou à l’automne, tout voyageur au Japon devrait se laisser aller au plat des temps froids : l’Oden. Aussi appelé le pot-au-feu japonais ou le ragoût du Kantô d’où il est originaire. Dès que le froid le permet vous en trouverez dans tous les restaurants et combinis.

Il s’agit d’un assortiment de délices mijotés dans une soupe de base japonaise.
On peut y mettre ce que l’on veut mais généralement on retrouve toujours de l’hanpen (pâte de poisson), des saucisses, des œufs durs, du mochi (pâte de riz), du navet daikon fondant, des beignets et tout ce que vous pourrez imaginer.
Petit conseil cependant, n’oubliez pas d’agrémenter le plat avec de la moutarde japonaise et/ou de la sauce miso.

C’est un plat roboratif, réconfortant et surtout convivial. Rien de mieux que d’aller entre amis partager un oden dans un restaurant où chacun puisera dans le pot commun son ingrédient favori piqué dans une brochette. Attention, avec des amis japonais la compétition devient vite rude !

Autre risque agréable, celui de se retrouver avec une indigestion, mais rassurez-vous, c’est un plat très diététique et quasiment pas calorique. A consommer sans modération ni états d’âme.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs