6 plats japonais étranges   日本の怪しい食物

Date de publication :
Du nattô, soja fermenté

Lorsque l'on tente de le manger, le nattô forme de longs filaments.

Nankotsu, du cartilage de poulet

Incroyable ? Et c'est pourtant vrai, les Japonais mangent des brochettes de cartilage de poulet !

ikizukuri

Ikizukuri, une pratique qui peut sembler choquante pour certains.

Le fameux  foie de cheval cru.

Le fameux foie de cheval cru.

La bière au wasabi est de couleur verte !

La bière au wasabi est de couleur verte !

Oserez-vous y goûter?

Plats de bêtes étranges, visqueuses ou encore vivantes, la gastronomie japonaise est parfois réputée bizarre. Chacun a son niveau de tolérance et beaucoup mangeront sans problème ce qui en ferait pleurer d’autres. Voici 6 plats japonais que nous vous défions de goûter !

Des spécialités japonaises pour débutant

  • Nattô : il s'agit de soja fermenté, à la texture gluante. On mange ce plat japonais avec un peu de sauce mentsuyu, de moutarde japonaise (karashi) et souvent des petits oignons, le tout sur un bol de riz. Traditionnellement, les Japonais en mangent au petit déjeuner, mais l'habitude s'est perdue.
  • Nankotsu : il s’agit en fait de brochettes de cartilage de poulet (celui sur le sternum), que l’on mange dans les izakaya (troquets) sous forme de brochette yakitori. On les trouve également frites. La texture est croustillante et un peu souple.

À lire : Les takoyaki

Intermédiaire : on ose les plats japonais "bizarres" !

  • Inago : ce sont des insectes grillés et légèrement caramélisés que l’on mange en accompagnement, souvent avec du riz. Il faut savoir que n’est pas un mets courant chez les Japonais.
  • Shirako : signifiant "enfants blancs", shirako n’est rien d'autre que de la laitance de poisson dans sa membrane. Ce plat se mange cru.

Lire aussi : Les spécialités culinaires du Kanto

Niveau expert : l'aventure gastronomique

  • Ikizukuri : il s'agit de sashimi frais, très frais... à vrai dire vivant. L'animal présenté devant vous bouge et respire encore, mais sa chair a été préparée pour la consommation. Plus d’inquiétude alors sur la fraîcheur du poisson. Les ikizukuri de poulpes et d’encornets sont assez spectaculaires. Attention, ce plat peut être très choquant pour nous occidentaux.
  • Rebasashi : un goût fort, une texture visqueuse et dégoulinante de sang, le rebasashi est un foie de cheval cru. On en trouve surtout du côté de Kumamoto (Kyushu). Sachez qu'on en trouve aussi... en glace.

La liste des plats japonais typiques ou "étranges" est loin d’être finie, mais le reste pourrait sembler banal : bière au wasabi, crabes séchés d’apéritifs, gelée de placenta de porc, glace au poulpe, viscères de poisson marinées, Pepsi au concombre, saké au serpent, sandwichs aux nouilles...

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs