Les restaurants au Japon   レストラン

Date de publication :
Des mangeurs de râmen au comptoir

Les râmen se mangent au comptoir entre amis.

faux aliments japonais

Devanture d'un restaurant au Japon.

Le sushiyasan (chef sushi) du restaurant Gou, à Fukuoka.

Les sushis du restaurant Dokorogou, à Fukuoka.

La salle principale de l'Izakaya Gonpachi a inspirée une scène du film Kill Bill.

La salle principale de l'Izakaya Gonpachi a inspirée une scène du film Kill Bill.

Restaurant Windows on the world

Vue depuis le restaurant Windows on the World.

Le restaurant Yakumo-an

Au Yakumo-an, mangez des soba dans un cadre magnifique digne des plus beaux jardins de style japonais.

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

Arriver au Japon et se retrouver perdu face à une infinité de restaurants différents. C'est un casse-tête bien connu des visiteurs. Voici un petit tour pour éclaicir le tableau.

Si vous allez dans un restaurant japonais à Paris, ce sera soit un restaurant de sushis servant aussi des spécialités variées. En arrivant à Tokyo vous aurez donc une grosse surprise en découvrant la variété incroyable des restaurants japonais.

1 restaurant, 1 spécialité

La première chose à savoir c’est qu’au Japon la très grande majorité des restaurants sont des restaurants spécialisés sur un plat. 

Vous aurez ainsi des restaurants de sushis, de ramen, de kare, le curry japonais ou de porc pané tonkatsu etc. 

Ce sont souvent de petits restaurants qui ne payent pas de mine vus de l’extérieur mais qui seront pour le visiteur le meilleur moyen de se régaler. 

Les prix peuvent variés selon la qualité des produits mais le guide Michelin a récompensé des restaurants de ramen et de yakitori à Tokyo ces dernières années.

Les restaurants de sushis les plus célèbres n’acceptent d’ailleurs de vous servir que si vous avez été introduit par un client déjà connu. 

On y va en commandant un menu omakase, le chef vous sert alors sa propre sélection, un privilège.

C’est à boire qu’il nous faut

Ils sont différents des izakaya qui sont l’équivalent japonais du bar à tapas. 

Les menus sont variés, les portions plutôt réduites et souvent frites. On y sert beaucoup de bière et autres boissons alcoolisées. Les salarymen y viennent en groupes bruyants en fin de semaine pour consolider l’esprit de groupe. 

L’ambiance y est souvent joyeuse. Dans le même style de restaurants pour groupes vous trouverez les yakiniku, les barbecues japonais.

En famille

Si vous êtes en famille, les family restaurants seront une bonne solution. Ce sont des restaurants de chaînes proposant des menus variés occidentaux ou japonais (washoku). 

Ils sont pour la plupart très bon marché, très propres mais la nourriture y est parfois assez banale. Ils pratiquent souvent le nomihodai, la fontaine de boisson en libre-service. Comme le nom l’indique ce sont des rendez-vous des familles avec jeunes enfants durant les week-ends. 

Ils servent aussi de bons petit-déjeuners bon marché. Les principales chaînes sont Gasto, Hanamaru (udon), Saizeriya, Kappasushi (un family restaurant de sushis), Yoshinoya ou Sukiya.

Le Japon propose aussi toute une variété de fast-food de chaînes ultra-connues. On trouve cependant aussi MOS Burger, une chaîne proprement japonaise qui sert des burgers de bonne qualité avec des menus aux goûts japonais (teriyaki, burger de crevette ou burger de riz).

On ne comptera pas dans cette liste les restaurants à thèmes et à spectacles qui sont plutôt des attractions.

Ces dernières années beaucoup de ces restaurants ont commencé à proposer des menus halal pour la clientèle grandissante venue des Philippines ou de Malaisie.

Les restaurants gastronomiques

La haute cuisine japonaise, le kaiseki, se dégustera plutôt dans les auberges traditionnelles, les ryokan qui incluent souvent le repas dans le prix de la nuit. Le prix d'un repas kaiseki sera bien plus élevé que dans les autres restaurants

Mais n’oubliez pas qu’il s’agit toujours du Japon. Les restaurants y sont dans leur très grande majorité propres et tout à fait honnêtes, même pour un simple yatai. Tout ce que vous risquez c’est une addition (et un estomac) trop chargée.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs