Les spécialités d’Hokkaido   北海道の特産物

Date de publication :
Un bol de ramen au crabe d'Hokkaido

Un bol de ramen au crabe d'Hokkaido

Un Meishi Donburi d'Hokkaido

Un Meishi Donburi d'Hokkaido

De ma glace au melon d'Hokkaido, un des plus chers au monde.

De ma glace au melon d'Hokkaido, un des plus chers au monde.

Le goût du terroir

Connue pour ses grands espaces, sa flore et sa faune, ses stations de ski et son climat frais et sec en été, Hokkaido, l’île la plus septentrionale du Japon, est une destination touristique très populaire. Nombre de voyageurs y vont aussi pour savourer ses produits régionaux.

Parmi les spécialités culinaires du nord du Japon, les poissons et les fruits de mer font le régal de tous. Poissons de mer et de rivière dont le renommé saumon mais aussi les coquilles Saint-Jacques, oursins, crevettes et autres crustacés et coquillages pêchés en eau froide sont parmi les meilleurs de l’archipel. Ils se mangent crus ou cuits, dans les grands restaurants, les tavernes ou les petites échoppes autour des marchés de poissons. Le plat de donburi-meishi est un must si vous êtes amateur de fruits de mer. Il s’agit d’un grand bol de riz recouvert de divers produits de la mer : oursins, œufs de saumon, coquilles Saint-Jacques, crevettes ou crabe.

Les crabes de Hokkaido sont particulièrement gouteux et variés : araignées de mer, crabes des neiges ou crabes royaux constituent un vrai festin à eux seuls.   

Les vastes espaces de l’île favorisent l’agriculture et les melons d'Hokkaido, les pommes de terre et le maïs de la région sont réputés et appréciés du nord au sud du pays. 

Terre de pâturages, l’île fournit à elle seule la moitié du lait du pays.

Les produits laitiers d'Hokkaido sont variés et véhiculent une image de qualité : beurre, yaourts mais aussi fromages (on trouve du camembert d'Hokkaido), crèmes glacées et chocolats.

Les souvenirs les plus rapportés de l’île d'Hokkaido sont les Strawberry choco white : des fraises entières enrobées de chocolat blanc ; les shiroi koibito, des biscuits au goût de langues de chat fourrés d’une fine couche de chocolat blanc ou encore les caramels au beurre. 

La cuisine avec du beurre est aussi beaucoup plus présente que dans le reste de l’archipel et – incongruité pour les puristes - il n’est pas rare que les ramen soient servis avec un morceau de beurre.

Des plats qui réchauffent

Les ramen, donc. Cette savoureuse soupe de nouilles d’origine chinoise se trouve un peu partout au Japon et de nombreuses régions ont leur propre spécialité de ramen. Les ramen de Hokkaido diffèrent eux aussi selon les endroits : ceux de Sapporo sont au miso, à Asahukawa, la sauce de soja l’emporte tandis qu’à Hakodate les ramen au bouillon de sel font les beaux jours des restaurateurs. 

Enfin, deux plats incontournables et typiques :

Ishikari-nabe : un ragoût de saumon avec des légumes, du tofu et du konjac mijotés dans un bouillon d’algues aromatisé au miso. Ce plat traditionnel a pour origine le ragoût de saumon cuisiné par les Aïnous, le peuple autochtone de l'île.

Genghis Khan : dans les verts pâturages de l’île, sont élevés des moutons. Leur viande est la base de ce plat typique de Hokkaido,  constitué de fines tranches de mouton et de légumes (germes de soja, chou et potiron) cuits sur un grill en fonte en  forme de casque. La légende dit que c'était le plat favori de Genghis Khan, d'où son nom.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs