Tabehôdai et nomihôdai   食べ・飲み放題

Date de publication :
Une rue animée d'izakaya

Une rue animée d'izakaya

Kanpai ! On trinque à la bière, un classique de l'izakaya

Kanpai ! On trinque à la bière, un classique de l'izakaya

L'ambiance des izakaya est souvent animée

L'ambiance des izakaya est souvent animée

Le Japon le ventre plein

S'il existait des mots plus importants que d'autres à connaître pour pouvoir passer une bonne soirée au Japon, nulle doute que nomihodai et tabehodai feraient partie d'une telle liste ! Signifiant "boisson à volonté" pour le premier et "nourriture à volonté" pour le second, il s'agit là de deux piliers des sorties des Japonais !

Le festin à petits prix

Tabehôdai s'écrit en japonais 食べ放題 et nomihôdai 飲み放題. Deux mots à ne pas rater dans les rues animées de la nuit japonaise. Les offres peuvent être d'une durée d'une heure, de deux, ou plus rarement de trois. Le nomihôdai coûte en général un peu moins cher que le tabehôdai, avec un prix moyen pour deux heures oscillant de 800 à 2 000 yens (6,50 € à 15 €). Certaines offres mélangent les deux possibilités, et vous pouvez alors boire et manger à volonté pour en moyenne 3 000 yens durant deux heures, avec un surplus de 500-800 yens (3,90-6,50 €) pour une heure supplémentaire.

Lire aussiManger pas cher au Japon

Tabehodai et nomihodai, mangez et buvez autant que vous le pouvez.

Tabehodai et nomihodai, mangez et buvez autant que vous le pouvez.

Ces prix bas attirent des populations assez hétéroclites. Des groupes de salarymen se retrouvent ainsi après une soirée de travail dans une de ces "auberges" proposant un tabehôdai, tout comme les groupes d'étudiants assez jeunes profitant de prix assortis à leurs bourses plus modestes.

Yakiniku

Barbecue de viande coupée en tranches fines inspirée du barbecue coréen.

Une offre large

Si les offres de nomihôdai déploient en moyenne le même genre de carte (bière pression, high ball, alcools japonais) les tabehôdai peuvent porter sur des gammes très larges de nourriture, pour tous les goûts. La formule de base comprend en général des mets japonais assez répandus tels que les karaage (poulet frit), les yakitori (brochettes) ou les takoyaki (boulettes au poulpe). Cette offre élémentaire, que l'on peut trouver partout, se double d'offres plus spécialisées. Ainsi il existe des tabehôdai de yakiniku (viande grillée) avec des menus poulet, porc, bœuf (en général le plus cher)

ou mixtes. Ici les prix peuvent dépasser la fourchette moyenne évoquée ci-dessus, et atteindre les 5 000 yens (39 €). Un autre classique des tabehôdai est le sushi à volonté.

Voir : Yakiniku sora

Des tabehôdai étonnants

À côté de ces offres mainstream, on peut trouver des offres de tabehôdai plus étonnantes. Ainsi il existe au Japon des tabehôdai de pizzas, mais aussi de pâtisseries, ou même de pancakes ! Pour les amateurs les plus curieux et les plus courageux, il existe même un tabehôdai de nattô, le très odorant plat produit à partir de graines de soja fermentées.

Un bol de riz avec du nattô

Le riz et le nattô sont deux ingrédients du petit-déjeuner.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs