Les jardins japonais en France

Date de publication :

Vue sur le pont du jardin Albert Kahn

Pavillon du jardin japonais de Toulouse

Bambous du jardin japonais de Toulouse

L'esthétique japonaise dans l'hexagone

Torii, arbre taillé en vague, azalées... Toute l'esthétique des jardins japonais invite au rêve. Et si l'on ne peut pas partir dès le lendemain pour le pays du soleil levant, il est toujours possible un peu partout en France de goûter à cette beauté qui séduit l'Occident depuis plus d'un siècle et demi. Petit tour d'horizon des jardins japonais dans notre pays.

Le jardin du Musée Albert Kahn

On retrouve le musée Albert Kahn du côté de Boulogne-Billancourt, en bordure de Paris, où sont collectés les quelques 72 000 photographies couleur sur plaque autochrome que le philanthrope a rassemblé à travers le monde. 

C'est aussi là qu'Albert Kahn a installé un jardin japonais à la toute fin du XIXème siècle, grâce à des artistes nippons qu'il avait invité. 

Rénové dans les années 80 par Fumiaki Takano, le jardin comprend aussi un "village" avec deux maisons, un pavillon de thé et des bonsaïs. 

Et que ce soit les azalées, qui forment un mont fleuri de rouge au bord du plan d'eau, les fleurs de cerisiers qui s'ouvrent au printemps où les petits ponts en bois traditionnels, le Japon est partout dans ce jardin !

Adresse : 10 Rue du Port, 92100 Boulogne-Billancourt

Colline d'azalées - parc Albert Kahn

Torii à l'entrée du parc oriental de Maulévrier

Le parc oriental de Maulévrier

Le plus grand jardin japonais d'Europe. Le parc oriental de Maulévrier (Pays de la Loire) s'étend sur 29 hectares, dont un tiers environ de plan d'eau, et est peuplé par près de 300 espèces florales parmi lesquels on retrouve le gingko, l'érable du japon ou le camélia. 

Des éléments décoratifs typique du Japon tels que les torii, ou les tôrô (lanternes en pierre) ont été aménagés pour approfondir encore l'atmosphère nippone.

En 1987, des chercheurs de Tokyo et Niigata reconnaissent officiellement que 12 hectares du site sont inspirés des jardins de l'époque Edo (1603-1868). Et pour les amateurs de bonsaïs, le parc abrite une exposition permanente de ces arbres nains.

Adresse : Place de la Mairie, 49360 Maulevrier

Le jardin zen d'Erik Borja

Erik Borja est un des plus grands créateurs de jardins d'inspiration japonaise du pays. Il a commencé en 1973 à réaliser dans une bergerie de Beaumont-Monteux (Drôme) un jardin zen de style karesensui (jardin sec), sur le modèle du Ryôan-ji de Kyôto

Un portique en bois ouvre le jardin, qui donne sur une étendue de sable. Ratissé quotidiennement, elle représente la mer au milieu de laquelle subsistent deux espaces verts, qui eux figurent des îles. Par ailleurs un jardin de thé a aussi été aménagé, qui mène à un pavillon de thé où des cérémonies ont lieu.

Adresse : 530 Chemin du jardin zen, 26600 Beaumont-Monteux

Le jardin zen d'Érik Borja

Jardin du soleil levant - Parc botanique de Haute-Bretagne

Le Japon au parc botanique de Haute-Bretagne

Le parc botanique de Haute-Bretagne accueille au sein de ses 25 hectares 9 jardins thématiques, parmi lesquels on retrouve le jardin du Soleil-Levant. Ce dernier déploie trois facettes des jardins japonais :

  • le jardin de promenade avec notamment une allée qui traverse le jardin du pont traditionnel couleur vermillon au tôrô

  • le jardin de thé

  • et évidemment le jardin zen

Adresse : La Folletière, 35133 Le Chatellier

Le Jardin japonais Pierre-Baudis de Toulouse

Et enfin pour les sudistes, ne ratez surtout pas le jardin japonais Pierre-Baudis à Toulouse. Cet espace de 7000 m2 s'organise autour d'un plan d'eau central, où nagent de jolies carpes koï, et que jouxte un pavillon de thé. 

De ce petit bâtiment construit en red cedar on peut apercevoir le pont enjambant le cour d'eau où l'on a essaimé les galets. Les cerisiers sont plantés de telle manière qu'à l'époque des hanami, les sakura tombent négligemment sur la petite charpente.

Adresse : Jardin Compans Caffarelli, Boulevard Lascrosses, 31000 Toulouse

Le jardin japonais de Toulouse

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

un petit bout de Japon dans le Gard (30)

A noter pour ceux qui sont dans le sud de passer par la Bambouseraie d'Anduze, dans le Gard, c'est aussi sympa avec toute la partie bambouseraie autour. Très intéressant et immersion dans l'ambiance très asiatique à l'ombre des bambous aussi grands que ceux de la forêt d'Arashiyama