Cerisiers en fleurs : quand partir ?   桜の見頃はいつ?

Date de publication :
Fleurs de cerisier à Tokyo

Fleurs de cerisier à Tokyo, Japon

Les fleurs de couleur rose pâle du Somei Yoshino Sakura

Les fleurs de couleur rose pâle du Somei Yoshino Sakura

Les cerisiers Somei Yoshino du sanctuaire Takenaka Inari Jinja à Kyoto

Les cerisiers Somei Yoshino du sanctuaire Takenaka Inari Jinja à Kyoto

L'étang du parc Oku utatsuyama kôen à Kanazawa

L'étang du parc Oku utatsuyama kôen à Kanazawa

Vue sur la mer de Seto et les cerisiers en fleurs depuis l'île d'Iwagi, village de Kamijima

Vue sur la mer de Seto et les cerisiers en fleurs depuis l'île d'Iwagi, village de Kamijima

Cerisier Edo Higan près d'Hiroshima

Cerisier Edo Higan près d'Hiroshima

Fleurs de cerisiers à Nikkô

Fleurs de cerisiers à Nikkô

Sakura, sakura...

Fleurs devenues cultes, la floraison des cerisiers, sakura, est un événement national au Japon. Cependant, la fugacité des fleurs et les caprices de la nature rendent les prévisions difficiles. Heureusement, des études et des statistiques très sérieuses sont faites chaque année par l’agence météorologique du Japon permettent de se faire une idée du moment propice à la visite.

Découvrez tous les conseils de Vivre le Japon pour ne pas manquer les cerisiers en fleurs japonais.


Quel moment privilégier?

Mondialisation oblige, la floraison des cerisiers au Japon attire de plus en plus de visiteurs étrangers pour qui désormais printemps japonais rime avec sakura. Cependant, la floraison ne durant qu’environ une à deux semaines, cela demande de bien planifier son voyage - ce qui n’est pas aisé car cet événement tant attendu est soumis aux conditions météorologiques. Le froid, le chaud, la pluie ou le vent peuvent ralentir, accélérer, ou raccourcir le temps de floraison. 


Il faut également distinguer le moment où les fleurs de cerisier éclosent, kaika, de celui où elles atteignent leur pleine floraison, mankai. S’il n’y a pas d’intempéries, il se passe à peu près sept jours entre ces deux moments et les fleurs ne restent épanouies qu’environ cinq ou six jours. Il y a donc au maximum deux semaines entre l’éclosion des boutons et la chute des fleurs. 

Une floraison du sud au nord

Bonne nouvelle : si la période entre l’éclosion des fleurs de cerisier et leur pleine floraison est réduite, tout espoir de les admirer est loin d’être perdu ! Le Japon s’étendant sur plus de 3 000 km du nord au sud, il est possible d’admirer les cerisiers en fleurs de début mars à début mai. En effet, sakura zensen, « l’avancée du front de floraison des cerisiers », suit une progression du sud au nord, des îles d’Okinawa à celle de Hokkaido. De plus, comme l’on recense plus de 100 variétés de cerisiers dans l’archipel, si vous ne vous en tenez pas à la variété la plus recherchée (Somei yoshino), vous aurez toutes les chances de voir la floraison d'au moins une espèce si vous voyagez entre début mars et début ou mi-mai, selon les régions.

À lire : 16 chiffres étonnants sur les cerisiers au Japon

Choisissez votre variété de cerisier

Les différentes variétés se distinguent par la forme et le nombre de pétales des fleurs (d’un minimum de cinq pétales à plus de cent) et leur couleur, qui varie du blanc au jaune, ou encore au rose foncé, en passant par toutes les nuances du rose pâle. Certaines espèces changent même de couleur au cours de leur floraison (Fugenzo).

La variété Somei yoshino, avec ses fleurs à cinq pétales de couleur rose très pâle, presque blanches, est  la plus célèbre et la plus répandue.

Lire aussi : Les variétés de cerisiers au Japon

Calendrier des prévisions

Voici du sud au nord, selon des statistiques portant sur ces dix dernières années, les dates probables de la floraison de l’espèce de cerisier la plus populaire, Somei yoshino, dans les plus grandes villes du Japon (qui portent souvent le même nom que leur préfecture). Ces dates correspondent au moment de l’éclosion des bourgeons et à celui de la pleine floraison.

  • Kagoshima (île de Kyushu) : de la troisième semaine de mars à la première d’avril.
  • Nagasaki (île de Kyushu) : de la troisième semaine de mars à la première d’avril.
  • Fukuoka (île de Kyushu) : de la troisième à la quatrième semaine de mars.
  • Kochi (île de Shikoku) : de la troisième à la quatrième semaine de mars.
  • Takamatsu (île de Shikoku) : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Matsuyama (île de Shikoku) : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Hiroshima (préfecture d’Hiroshima) : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Kyoto (préfecture de Kyoto) : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Osaka (préfecture d’Osaka) : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Nara (préfecture de Nara) : première semaine d’avril.
  • Shizuoka (préfecture de Shizuoka) : la dernière semaine de mars.
  • Nagoya (préfecture d’Aichi) : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Takayama (préfecture de Gifu) : de la deuxième à la troisième semaine d’avril.
  • Kanazawa (préfecture d’Ishikawa) : de la deuxième à la troisième semaine d’avril.
  • Tokyo : de la dernière semaine de mars à la première d’avril.
  • Sendai (préfecture de Miyagi) : de la deuxième à la troisième semaine d’avril.
  • Niigata (préfecture de Niigata) : de la deuxième à la troisième semaine d’avril.
  • Aomori (préfecture d’Aomori) : de la dernière semaine d’avril à la première semaine de mai.
  • Sapporo (île de Hokkaido) : de la première à la deuxième semaine de mai.

Que ceux qui ne peuvent pas visiter le Japon et observer les cerisiers en fleurs au printemps se consolent : la variété ugatsuzakura (littéralement "cerisier d’octobre") fleurit d’octobre à janvier dans la région de Tokyo. Et dans les îles d’Okinawa, dès février, fleurit  la variété Kanhizakura, d’un rose très foncé et aux pétales en forme de clochettes.

Attention toutefois, cette période étant très demandée, nous vous conseillons de vous y prendre entre 8 à 10 mois à l'avance !

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Sakura

Je suis allée au Japon (Tokyo, Nara, Hiroshima, Miyajima) en 2015, la première semaine d'avril, c'était splendide! et dans une ambiance inimaginable pour un Français...