L'artisanat du Tohoku

Date de publication :
L'artisanat traditionnel du Tohoku - les poupées Kokeshi

L'artisanat traditionnel du Tohoku - les poupées Kokeshi

Les traditions ancestrales japonaises passent aussi par l'artisanat

Le Tohoku est la région du Japon la plus rurale. Située au nord de l'île principale de l'archipel japonais, Honshu, elle a une propre identité culturelle et des traditions passées de génération en génération depuis des centaines d'années. Parmi ces traditions ancrées dans la vie et l'histoire du Tohoku, découvrez avec nous l'artisanat japonais propre à cette région.

La région de Tohoku est une vaste région qui comprend six préfectures: Aomori, Akita, Fukushima, Iwate, Miyagi et Yamagata. Un voyage dans cette partie peu visitée du pays offre la chance de voir des artisans exceptionnels à l’œuvre, et de trouver un souvenir unique à rapporter du "grand nord" japonais. Leurs œuvres remarquables reflètent l’histoire et le mode de vie de la région.

Les compétences et connaissances de l'artisanat traditionnel sont transmises de génération en génération et les artisans d'aujourd'hui ont reçu leurs savoirs des maîtres d'antan. De nombreux artisans du Tohoku ouvrent leurs ateliers au public, ce qui facilite la découverte de l'artisanat local. Il est courant de ne pas devoir prendre rendez-vous mais n'oubliez pas d'appeler à l'avance (ou de demander à votre hôtel d'appeler) pour confirmer les heures d'ouverture avant de vous y rendre.

Naruko Kokeshi

Naruko Kokeshi

Les poupées Kokeshi

Les célèbres poupées Kokeshi sont originaires de la préfecture de Miyagi. Elles étaient fabriquées à la fin de l'époque d'Edo (1603-1868) en tant que jouets pour les enfants dans les stations thermales. Le Tohoku disposant de nombreuses sources chaudes naturelles et de Onsen, ces petites poupées se sont rapidement répandue dans toute la région.

Ces poupées en bois sans bras ni jambes ont une tête ronde élargie et sont généralement peintes en rouge, noir et jaune. Ne vous fiez pas à leur aspect simpliste car il existe 11 différentes sortes de poupées kokeshi dans la région de Tohoku, dont près de la moitié sont originaire de la préfecture de Miyagi.

Pour découvrir ces poupées traditionnelles, rendez-vous dans une des stations thermales de la région comme au Naruko Onsen, qui est également doté d'un musée dédié aux kokeshiIl se trouve à environ 45 minutes de la gare de Furukawa, reliée au Tohoku Shinkansen. Petit plus, vous pouvez aller jusqu'au Naruko Onsen en utilisant le Japan Rail Pass !

Les broderies Tsugaru Kogin-zashi

Une des spécialités de la préfecture d'Aomori, le point de plus au nord de la région du Tohoku, est une broderie traditionnelle provenant de la région de Tsugaru.

L'une des caractéristiques du Kogin-zashi est qu'elle est constituée de motifs géométriques appelée "modoko", lui donnant un aspect moderne et contemporain.

L’histoire de Tsugaru Kogin-zashi remonte à plus de 300 ans. Il s’agissait d’une technique de couture servant à réparer les vêtements des paysans de la région. Pendant l'époque d'Edo, les fermiers y portaient des vêtements en chanvre, un tissu pas assez chaud et non adapté aux hivers rigoureux de Tsugaru. Des broderies étaient alors incorporées dans les vêtements via la technique de kogin-zashi pour leur ajouter une couche supplémentaire.


La ferronerie Nanbu Tekki

Des ustensiles en fer de haute qualité sont fabriqués dans la préfecture d’Iwate, et plus particulièrement dans la ville de Morioka, depuis les années 1600 sous le nom de Manbu Tekki. La région était alors sous l'emprise du clan Nambu et le nom est restée jusqu'à nos jours. 

Les ateliers de ferronneries de la région sont réputées pour leurs ustensiles de cuisine et autres objets ménagers du quotidien mais aussi et surtout pour les théières en fer, populaires dans le monde entier et objet phare de cet art.

Ces théières sont fondues et laquées avec soin et ce qui en fait la particularité est que leurs intérieurs sont brûlés au feu de charbon de bois pendant environ une heure afin de prévenir la rouille et leur assurer une longue durée de vie.

Chaque artisan étant libre de créer le motif qui leur convient le mieux à l'extérieur des théières, vous en trouverez de différents types selon l'atelier qui les a créés.

Nanbu Tekki

Nanbu Tekki

Les bougies Aizu Erôsoku 

Ces bougies sont fabriquées, colorées et peintes à la main. Elles sont apparue dans la ville d'Aizu de la préfecture de Fukushima et leur origine remontent à plus de 500 ans

Ces bougies sont minutieusement conçues une à une par un artisan. Pour les créer, les mèches sont roulées à la main et trempées dans de la cire des dizaines de fois, ce qui leur confère de délicats "anneaux de croissance", semblables à ceux que l’on trouve dans les arbres. Elles sont ensuite peintes à la main et décorées majoritairement de motifs floraux. 


La laque de Kawatsura

Cette technique a été introduite pour la première fois dans la ville de Yuzawa, dans préfecture d’Akita. Avec près de 800 ans d’histoire, la laque de Kawatsura est très réputée pour sa durabilité.

La partie essentielle de cette technique est la sous-couche, constituée d'un mélange de jus de kaki et de poudre de charbon de bois, appliquée et polie une fois séchée. Cette procédure de sous-revêtement est répétée 5 à 6 fois, jusqu'à ce que le bois soit très lisse et résistant.

Ces articles en laque de haute qualité sont conçus pour être utilisés dans notre vie quotidienne : bols, plateaux, assiettes, tasses, boîtes à bento, etc.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs