Les cadeaux de mariage au Japon   結婚祝いのプレゼント

Date de publication :
enveloppe Shûgi-bukuro avec un beau mizuhiki

enveloppe Shûgi-bukuro avec un beau mizuhiki présentée avec un carré de soie Fukusa

sansankudo

Les époux échangent leur tasses de saké lors du san san kudo

Aucun droit à l'erreur

Vous êtes invité(e) à un mariage au Japon, mais vous n'avez aucune idée du cadeau à offrir au couple s’apprêtant à se promettre bonheur et fidélité ? Voici quelques pistes.

Le mariage au Japon est une institution très importante, la majorité des Japonais en couple se passent la bague au doigt. Pour preuve, seulement 2% des naissances au Japon ont lieu hors-mariage.

La cérémonie est donc très courante dans l’archipel, mais elle est également très codifiée.

À lire : Le mariage au Japon

UNE CÉRÉMONIE CODIFIÉE

Les mariés peuvent choisir de se marier de façon traditionnelle, au temple ou au sanctuaire, d’opter pour un mariage à l’occidental qui a lieu dans une chapelle, mais aussi de n’organiser qu’une petite cérémonie avec familles et amis, à l’instar des cérémonies laïques en France.

En fonction de la cérémonie à laquelle vous assistez, votre cadeau ne sera pas le même. En effet, lors d’un mariage traditionnel, il est très mal vu d’offrir un cadeau aux mariés. Aucune liste de mariage n’est créée par les futurs époux et il serait très malvenu d’arriver les bras chargés de petits présents, même si vous avez toutes les meilleures intentions du monde.

Ainsi, traditionnellement, aux mariages japonais, les invités offrent de l’argent aux mariés.

Seules les personnes les plus proches de la famille (parents, frères et soeurs, etc) offrent des cadeaux aux époux, notamment lors de la réception officielle dénommée Hiroen.

LE SHÛGIBUKURO

Si vous ne faites pas parti de premier cercle familial, vous serez alors invité pour la deuxième partie des noces, Nijikai, plus festive, et où se retrouvent très souvent les amis.

Il est donc de coutume d’offrir de l’argent, de l’on place dans une petite enveloppe spécialement dédiée à cet effet dénommée shûgibukuro. Ces enveloppes sont richement décorées et entourées d’un petit noeud en corde de papier doré et argenté, impossible à dénouer, symbolisant l’union éternelle.  

BIEN CHOISIR SON ENVELOPPE

Pour les trouver rien de plus simple : la majorité des papeteries au Japon en vendent. Il en existe de différentes tailles, correspondant chacune proportionnellement à la somme que vous voulez offrir aux mariés. Attention toutefois, veillez à bien prononcer le mot kekkon-iwai ("célébration/cadeau de mariage") afin que l’on vous montre les bonnes enveloppes, car il existe également des enveloppes en tout point similaire pour qui n’y ferai pas attention, mais qui dont le noeud est placé plus bas, et qui, celles-ci, sont réservées pour les décès.

Il est ensuite de coutume d’écrire son nom sur l’enveloppe. Bien souvent, les papeteries proposent un service de calligraphie pour écrire votre nom de façon très délicate sur l’enveloppe. Une petite attention qui ravira à coup sûr les mariés. Lors de la cérémonie, vous trouverez à l’entrée de la salle une petite corbeille qui sert à recueillir ces enveloppes, vous n’aurez plus qu’à y déposer la vôtre.

Si vous participez à une cérémonie laïque, il est toujours de bon ton d’offrir un shûgibukuro. Pourtant, le caractère moins formel de la cérémonie peut vous permettre d’offrir un petit cadeau plus personnalisé, comme par exemple un petit souvenir de votre pays d’origine que les mariés pourront garder précieusement chez eux. Là encore, il ne s’agit pas de faire un cadeau trop conséquent, mais plutôt une petite attention, peu onéreuse, qui ravira le coeur des mariés. Au Japon, voir un ami étranger venir spécialement au mariage est déjà une preuve d’une grande amitié, recevoir en plus un cadeau trop onéreux mettrait les mariés dans l’embarras.

Vive les mariés !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Il y a une confusion

Je me permets de laisser un commentaire car j’ai travaillé dans ce milieu.Des amis et des collègues peuvent être aussi invités à Hiroen.Tous les invités (72,5personnes en moyenne)donnent Goshugi (traditionnellement 30000yen pour l’invité ami) en main propre à l’accueil. Nijikai entre ami, on demande une participation Kaihi (une somme d’argent fixe env 5000yen) donc pas besoin de Goshugi ni enveloppe. On peut toujours offrir un cadeu accompagné de Kaihi.