Les batting centers   バッティングセンター

Date de publication :
Un batting center à Tokyo

Des box individuels permettent de s'amuser en toute sécurité

Des canons à plusieurs vitesses

Les balles peuvent parfois atteindre plus de 200 km/h

Des cages protégées

Des cages protégées

Home run !

Besoin de se défouler ? Envie de frapper quelques balles ? Les batting centers sont faits pour vous ! Surfant sur l'engouement des Japonais pour le base-ball, ces établissements offrent une alternative séduisante au karaoké à tous ceux qui aimeraient s'essayer au sport national à moindre coût. Bien plus que de simples centres de loisir, les batting centers sont aujourd'hui un véritable phénomène de société. Découverte de cette activité emblématique de la culture populaire japonaise.

Qu'ils soient perchés sur les toits, offrant une vue imprenable sur la ville qu'ils surplombent, ou situés au détour d'une grande rue, les batting centers sont partout. Composés de plusieurs box individuels, séparés par des filets de sécurité, ces centres de loisir reposent alors sur un concept simple : venir frapper des balles lancées par une machine automatique.

Fonctionnement des batting centers

Chaque centre est muni d'un distributeur permettant d'acheter des jetons. Pour 300 yen (2€) en moyenne, vous disposerez ainsi d'une vingtaine de pièces équivalentes pour chacune à un tir.

Une fois les jetons en main, il ne vous reste plus qu'à choisir un box.

Répartis généralement en fonction du maniement de la batte (droite ou gauche), tous les box sont équipés d'une machine permettant de paramétrer au mieux votre partie, de la hauteur du canon à balle, à la vitesse des lancers. Ce dernier paramètre n'est surtout pas à négliger !

En effet, bien que la vitesse moyenne des balles n'excède pas les 80km/h, certains centres possèdent des canons pouvant aller jusqu'à 200 km/h !

Lire : Nippon All-Star Series, la saison estivale de baseball pro au Japon

Heureusement, des dispositifs de sécurité sont mis en place : port du casque obligatoire, matelas situé derrière le joueur pour récupérer les balles ''perdues'', les batting centers restent avant tout des lieux de loisir, très prisés des petits comme des grands.

Les derniers réglages effectués, saisissez alors votre batte et insérez les jetons dans la machine : la partie peut enfin commencer !

Un phénomène de société

Bien que les batting centers soient aujourd'hui incontournables sur l'archipel, il n'en a pas toujours été ainsi.

Importé directement des États-Unis au milieu des années 1960, le concept du batting center ne se popularise au Japon qu'au début des années 1980. Profitant du boom économique de l'époque et de l'engouement des Japonais pour le base-ball, les centres se multiplient et attirent aussi bien les amateurs de sport que les petits curieux à la recherche d'une nouvelle activité à faire en famille ou entre amis.

Pourtant, l'âge d'or des batting centers n'est que de courte durée. Et la récession impactant dangereusement sur le budget dédié aux loisirs, ainsi que la montée en popularité du football, vont rapidement détourner les Japonais de ces centres.

Il faudra alors attendre le début des années 2000 pour que les batting centers regagnent leurs lettres de noblesse, grâce notamment, à la télévision. Jeux télévisés où les participants doivent s'affronter à la frappe de balle, stars du base-ball professionnel qui utilisent désormais des canons automatiques lors de leurs entraînements, le monde du divertissement re-popularise petit à petit les battting centers auprès du grand public.

VoirLes 5 meilleurs batting centers de Tokyo

Aujourd'hui, l'archipel compterait plus de 540 centres. Ouverts en général de 10h à 5h le lendemain matin, ces établissements font partie intégrante du paysage quotidien japonais. Des jeunes couples venus batifoler batte à la main, aux étudiants et employés de bureaux soucieux de se détendre après une dure journée, les batting centers ont réussi à séduire une large partie de la population.

Et pour celles et ceux qui hésiteraient encore à défier les canons automatiques, de nombreux centres proposent également des jeux d'arcades et offrent la possibilité de s'exercer au mini-golf. Au cas où le base-ball ne serait pas forcément votre tasse de thé…

À découvrir : Tokyo Dome City

Intérieur d'un batting center de la région d'Osaka

Intérieur d'un batting center de la région d'Osaka

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs