10 différences culturelles entre Japonais et Occidentaux   日本人と西欧人との文化の違い

Date de publication :
Bien que différentes Orient et Occident s'entendent à merveille !

Bien que différentes Orient et Occident s'entendent à merveille !

Mieux se comprendre

Depuis tous temps, il existe une fascination mutuelle entre Orient et Occident. La France et le Japon notamment, situés chacun aux antipodes du continent eurasien, paraissent se livrer une relation d’amour mais à la compréhension de l’autre limitée, et bien trop souvent erronée et faussée. Bien qu’il soit difficile d’apporter une définition simple et juste de ce qu’est l’Occident, tâchons d’observer, et de nous amuser si possible de 10 différences culturelles entre Japonais et Occidentaux.

Amitié sans frontières

Amitié sans frontières

Des étudiants internationaux et japonais de l'université Rikkyo venus supporter l'équipe lors d'un match de baseball inter-universités

Des étudiants internationaux et japonais de l'université Rikkyo venus supporter l'équipe lors d'un match de baseball inter-universités

Deux amis à Tokyo

Deux amis à Tokyo

1 – Les contacts physiques

En comparaison des Japonais, les Occidentaux ont une plus grande facilité à aller au contact de l’autre (contact physique). Alors que les habitants des pays méditerranéens se feront la bise et que ceux du Nord se serreront au minimum la main, les Japonais, eux, pratiqueront leur légendaire courbette.

Lire : Se présenter en japonais

2 – Noms des rues

Bien qu’en France, il n’y a guère que Paris qui ait l’obligation légale de nommer ses rues, tout le territoire hexagonal s’adonne à cet exercice. À l’inverse, au Japon, n’essayez guère de chercher une plaque de rue, celles-ci sont extrêmement rares ! En effet, les rues des villes et villages nippons ne possèdent pas de noms, sauf exceptions. Un casse-tête pour les facteurs !

3 – Bronzage et peau claire

Les Occidentaux se plaisent à posséder un léger teint halé quand vient l’été, tout le contraire des Japonais ! Ils (et surtout elles) n’apprécient guère le bronzage : l'été au Japon et en Asie en général, il fait très chaud. Par habitude et pour lutter contre le vieillissement accéléré de la peau, les Japonaises préfèrent ne pas trop s'exposer au soleil.

4 – Individualité et notion de groupe

Les Occidentaux et les Japonais sont réputés pour être très différents en ce qui concerne le rapport au groupe. Alors que l’individualisme – et l’esprit self made man – est souvent plébiscité en Occident, c’est la culture du groupe et la capacité à s’effacer au profit de celui-ci qui a le vent en poupe au Japon.

5 – Dire les choses directement ou ne pas froisser l’autre

C’est un peu la suite logique du point précédent. Cette différence culturelle (individualité contre esprit de groupe) est souvent source de malentendus et de conflits entre les représentants de ces pays. En effet, il n'est pas habituel chez les Japonais de se mettre trop en avant ou d'être trop direct dans ses propos.

Lire aussi : Au Japon, on ne dit jamais "non"

6 – Recevoir chez soi

C’est un fait, les Japonais reçoivent très peu chez eux. C’est un aspect à la fois culturel et pratique : en général, les logements sont moins étendus au Japon, notamment en ville. À l’inverse, les Occidentaux aiment recevoir à la maison et disposent de plus d'espace pour leurs invités.

7 – L'hospitalité

L'hospitalité à la japonaise ou omotenashi est appréciée des touristes qui visitent le Japon. L'omotenashi vise à créer une atmosphère agréable pour le client ou l'invité, à lui prodiguer une bienveillance désintéressée et à devancer ses désirs. Les services, publics et privés, sont également d’une très grande qualité au Japon. La politesse est de mise, et on ne vous laissera jamais dans une situation d’inconfort. 

Voir : Omotenashi, l'hospitalité à la japonaise

8 – Les dimensions

Sachez qu’au Japon tout est plus petit ! Que ce soit la taille des maisons et appartements, des vêtements et chaussures, de la hauteur sous plafond, de l’étroitesse des rues, de la taille du lit… malheureusement pour les grands dans ce pays ! D’ailleurs, de plus en plus de jeunes Japonais sont "trop grands" pour les tailles standards de leur pays !

9 – Nom-prénom ou prénom-nom

En Occident, on le sait, on met son prénom devant son nom. Et bien sachez que c’est tout l’inverse au Japon. De plus, s’il on utilise très souvent le prénom des gens dans diverses circonstances en France ou ailleurs en Europe, au Japon, on s'appelle très souvent par le nom de famille uniquement.

10 – Manger ses nouilles

C’est peut-être un détail pour vous, mais en Occident, on apprend à manger sa soupe en faisant le moins de bruit possible. Et au Japon, c’est à celui qui fera le plus de bruit en aspirant ses nouilles ! Au Japon, aspirer ses nouilles bruyamment est une coutume ! Elle permet d'apprécier plus pleinement le plat que l'on déguste, par l'ouïe et par l'odorat : en aspirant l'air à travers la bouche, les saveurs se propagent plus largement. En japonais, il existe même une onomatopée traduisant le bruit des nouilles aspirées : zuru zuru !

À lire : Les nouilles japonaises udon

Amitié franco-japonaise et internationale

Amitié franco-japonaise et internationale

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs