Les différents types d'habitats japonais

Date de publication :
Des "apato" dans la ville d'Osaka

Des "apato" dans la ville d'Osaka

Une maison japonaise dans le quartier de Mitaka, à Tokyo

Une maison japonaise dans le quartier de Mitaka, à Tokyo

Exemple de "manshon" dans la ville d'Okayama

Exemple de "manshon" dans la ville d'Okayama

Logements typiques

Après la Seconde Guerre mondiale, le Japon connaît une forte croissance économique et démographique, provoquant une pénurie de logements sans précédent.

Découvrez les différents types de maisons japonaises modernes ; des logements individuels de qualité moyenne et voués à une durée de vie de 25 à 30 ans.

  • Les apato (アパート)

Abréviation de "apa-tomento" issu de l’anglais "apartment". Il s’agit comme son nom l’indique d’un appartement construit dans un bâtiment en bois et la plupart du temps sur deux étages. Ils ne disposent pas tous d’une salle de bain. De par l'utilisation de matériaux moins onéreux, l'absence d'ascenseur, ce sont donc des résidences au loyer peu élevé.

Lire Comment habiter une maison japonaise

  • Les manshon (マンション)

De l’anglais "mansion", ce sont des appartements construits dans des immeubles de plusieurs étages en béton armé et en acier, généralement plus solides que les apato. L'isolation et la résistance en cas de séisme sont assurées grâce à leurs structures plus solides. Les loyers sont plus élevés que pour un apato, bien que la surface habitable ne soit pas forcément plus étendue.

Lire aussi : Maisons traditionnelles japonaises

  • Les ikkodate (一戸建て)

Ces maisons individuelles disposent en général d’une ossature en bois. Les Japonais peuvent acheter un terrain seul puis y faire construire leur maison ou acheter un terrain où une maison est déjà bâtie, mais la deuxième option est la plus chère. Il est courant de détruire une maison avant de revendre un terrain pour augmenter les chances de vente.

Découvrez aussi10 maisons japonaises atypiques


Louez une maison au Japon avec Vivre le Japon

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs