Shunbun no hi   春分の日

Date de publication :
Ohagi, gâteaux consommés au Japon lors de la semaine de l'équinoxe de printemps, Haru no higan

Ohagi, gâteaux consommés au Japon lors de la semaine de l'équinoxe de printemps, Haru no higan

Les agriculteurs prient pour de bonnes récoltes lors de l'équinoxe de printemps, shunbun no hi

Les agriculteurs prient pour de bonnes récoltes lors de l'équinoxe de printemps, shunbun no hi

Jeune Japonaise visitant la tombe de ses ancêtres lors du Shunbun no hi, l'équinoxe du printemps

Jeune Japonaise visitant la tombe de ses ancêtres lors du Shunbun no hi, l'équinoxe du printemps

L'autre fête du printemps

Un mois et demi après le Setsubun, les Japonais célèbrent l'équinoxe vernal, shunbun no hi. En plus d'honorer leurs ancêtres, ils fêtent l'arrivée du printemps et le début de la saison des cerisiers en fleurs.

Shunbun no hi est une fête nationale célébrant l'équinoxe du printemps au Japon. Chaque année, elle a lieu le 20 ou le 21 mars, en fonction des calculs astronomiques de l'année précédente. 

Origines

L'équinoxe du printemps fait partie d'un festival qui dure 7 jours, appelé Haru no Higan (semaine équinoxiale). C'est avec l'équinoxe d'automne, les seuls jours où le jour et la nuit sont d'une durée égale et marquent le changement officiel de saison. L'équinoxe de printemps n'a été classé jour férié qu'en 1948. Auparavant, les Japonais célébraient le Shunki-korei-sai, une fête religieuse liée au shintoïsme. Mais dans le cadre de la séparation de la religion et de l'état, celle-ci a été "nationalisée" dans la constitution japonaise d'après-guerre.

Usages

Que font les Japonais lors de shunbun no hi ? La tradition veut que chacun aille présenter ses respects aux ancêtres. Ainsi, nombreux sont ceux qui rentrent dans leurs villes natales ce jour-là et passent du temps avec leurs familles. Ils vont ensuite honorer leurs ancêtres en nettoyant leurs tombes et en les couvrant d'offrandes et de fleurs fraîches, comme lors des célébrations d'Obon en été. Dans les maisons, des ohagi, gâteaux de riz et de haricots, sont placés devant les autels familiaux, butsudan. Le changement de saison marque aussi d'autres changements importants, comme la fin de l'année scolaire, par exemple.

Nature

Cette fête saisonnière est aussi liée à la nature, et donc à l'agriculture. Shunbun no hi est l'occasion pour les agriculteurs de prier pour avoir de bonnes récoltes chaque année. La célébration de Haru no Higan et les changements de saisons sont si ancrés dans la société qu'il existe un proverbe qui dit : "Atsusa samusa mo Higan made", qui signifie "que la chaleur et le froid durent jusqu'au Higan" ! L'équinoxe marque aussi le début des fêtes des cerisiers en fleurs, hanami. Du sud au nord, les cerisiers de l'archipel fleurissent les uns après les autres, pour une durée éphémère de 10 jours environ. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs