Les faux aliments japonais   食品サンプル

Date de publication :
faux aliments japonais

Un étalage de faux aliments japonais.

faux aliments japonais

Devanture d'un restaurant au Japon.

Shokuhin Sample Kobo

Séance d'initiation à l'art des faux aliments japonais.

Faux plats pour vrai gastronomie

Au Japon, les faux plats en résine des restaurants sont l'une des attractions favorites des touristes étrangers. Voyage au pays de ces faux aliments ultra-réalistes qui savent mettre en appétit !

Au Japon, trouver un restaurant proposant un menu en anglais peut s'avérer très vite compliqué.

Heureusement, des reproductions en plastique des plats servis au menu ornent souvent les devantures, de quoi faciliter le choix et éviter les mauvaises surprises !

Vous avez dit "sample" ?

Les faux aliments en résine et plastique des restaurants japonais se disent sampuru (サンプル), par dérivation du terme anglais sample (échantillon).

Très réalistes, ces faux aliments servent à montrer aux clients les différents plats servis, les quantités et les prix.

Les clients peuvent ainsi passer commande sans avoir à consulter le menu à table, réduisant les temps d'attente et facilitant le débit !

De la cire au plastique

Jadis en cire, les faux aliments japonais sont désormais réalisés principalement en plastique.

Ces imitations demandent doigté et savoir-faire ; elles sont souvent réalisées à la main par des artisans, parfois estimés comme de véritables artistes.

Les sampuru sont des pièces uniques, modelées sur mesure pour représenter le plus fidèlement possible les plats cuisinés du restaurant. Tout un art !

Gujo Hachiman : l'antre des sampuru

C'est dans la petite localité de Gujo Hachiman, dans la préfecture de Gifu, que se trouvent les principaux fabricants japonais de faux aliments. Ils réalisent à eux seuls 80% du marché japonais !

Pour découvrir comment sont réalisées ces étonnantes répliques de plats en résine, rendez-vous au Sample Village Iwasaki. Vous pourrez y voir à l’œuvre ces artisans culinaires passés maître dans l'art de la supercherie, ainsi que le détail du processus de fabrication, même si certains secrets restent bien gardés !

Pour les personnes intéressées par une expérience manuelle, le Shokuhin Sample Kobo propose une initiation à la fabrication des faux aliments japonais pour 1 000 yens seulement.

De quoi réaliser par vous-même, qui sait, votre propre repas en résine de retour au pays !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs