Les Fukubukuro, les sacs surprises japonais

Date de publication :
Les fukubukuro

Les fukubukuro

Découvrez la tradition japonaise des lucky bags du 1er janvier

Pour de nombreuses fashionistas de l’archipel, l’hiver est une période très attendue. Et pour cause, c’est la saison des soldes de ganjitsu, les soldes du premier janvier ! D’une durée de 2 à 3 semaines, les soldes d’hiver sont en effet un évènement important pour quiconque veut faire de bonnes affaires. Notamment grâce auxukubukuro, les lucky bags (sacs surprises) japonais.

Les lucky bags japonais

Les lucky bags japonais

Les Fukubukuro, qu’est ce que c’est ?

Communément appelés "lucky bag", les fukubukuro sont des sacs remplis d’articles "surprises" qu’on achète à l'entrée des magasins pendant la saison des soldes

Leur valeur d’achat dépend de l’enseigne où ils sont vendus, et on ne sait bien évidemment pas ce qui se cache à l’intérieur. Cela dit on est toujours certain d’une chose : le lucky bag est une véritable bonne affaire !

Crée il y a plusieurs centaines d’années, l’origine exacte du fukubukuro reste obscure. Certains racontent que le premier sac surprise aurait été déposé devant le grand magasin Echigoya (aujourd’hui Mitsukoshi) sous l'époque d'Edo (1603-1868), tandis que d’autres affirment que le concept aurait été inventé par Matusya Ginza au début de l’ère Meiji (1868-1912)

Quoiqu’il en soit, les fukubukuro sont aujourd’hui une véritable institution au Japon ! Les fashionistas n’hésitent pas à faire la queue durant des heures devant les grandes enseignes pour s’en procurer un, et les vidéos de haul (ouvertures de paquets) spéciales fukubukuro pleuvent sur internet au lendemain des soldes !

Il faut dire aussi que ces petits sacs sont de véritables nids à bonnes affaires ! La valeur réelle du sac étant en général LARGEMENT supérieure à sa valeur d’achat, les fukuburo s’arrachent comme des petits pains lorsque l’heure des réductions a sonné. Et bien que les produits qui y ont été glissés ne plaisent pas forcément aux heureux gagnants une fois découverts, ces derniers trouvent toujours le moyen de se consoler en se disant qu’ils ont rentabilisé leur achat. 

Et pour cause, certains contenus de fukubukuro de grande marque peuvent valoir jusqu'à trois ou quatre fois le prix de vente du sac !

Les fukubukuro

Les gens se bousculent le 1er janvier pour espérer avoir des lucky bags.

Généralement rentable, il peut arriver toutefois que la valeur du contenu du fukubukuro soit à peine supérieur à sa valeur d’achat. Dans ce cas, on parlera de fukôbukuro, les "misfortune bags".


Où trouver des fukubukuro au Japon ?

Les fukubukuro se trouvent devant de nombreux magasins durant toute la durée des soldes de Ganjisu, et ce dès le 1er janvier. On peut en trouver ainsi devant n'importe quel type d'enseigne : les magasins de vêtements, les bijouteries, les boutiques de cosmétiques, les drug stores (qui y mettent surtout des cosmétiques ou des soins pour le corps), et même les supermarchés qui offrent l’opportunité de découvrir à moindre coût des produits qu’on ne pense pas à acheter tous les jours !

Parmi les lieux où on trouve fréquemment des lucky bags à Tokyo, citons notamment les centres commerciaux comme Shibuya 109, Sunshine Ikebukuro, ou LA FORËT Harajuku, mais également les petits commerces de gare où les boutiques de chaussures et d’accessoires proposent des fukubukuro très avantageux.

Enfin, si vous êtes de passage sur la capitale, n’hésitez pas à faire un tour dans les magasins de luxe de Ginza. Ces derniers attirent chaque 1er Janvier des centaines de personnes prêtent à braver le froid et à faire la queue durant des heures pour obtenir un précieux sac tant la marge de bénéfice peut être grande lorsqu’on parle de luxe !

La folie des lucky bags devant les magasins de luxe

La folie des lucky bags devant les magasins de luxe

Starbucks et lucky bags en ligne, les nouveaux sacs surprises du jour de l’an

Si pendant longtemps les fukubukuro n’ont fait le bonheur que des fanas de mode, aujourd’hui la folie des lucky bags commence à s’étendre à d’autres marchés. Et que ce soit les grandes chaînes de café comme Starbucks et Tully’s, ou les compagnies ferroviaires comme Seibu Railways, d’autres marques qui n’ont rien à voir avec la beauté proposent désormais aussi leurs sacs surprises !

Mugs collectors, dîners en train-restaurant, ou places de concert, il est désormais possible de trouver tout un tas de choses dans les lucky bags de l’archipel. Et parfois même sans avoir besoin de sortir de chez soi, puisque de plus en plus de marques commencent également à commercialiser leurs fukubukuro en ligne !

Dernière nouveauté enfin en matière de lucky bags : les sacs ‘’non’’ surprises, puisque de plus en plus d’enseignes affichent ce qu’il y aura dans le sac afin d’éviter les déceptions.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs