Interprétation des groupes sanguins au Japon   血液型

Date de publication :
groupes sanguins

groupes sanguins

Groupe sanguin

Groupe sanguin

Bon sang !

"Vous êtes de quel groupe sanguin ?" ; la question s’immisce dans les conversations dès que les Japonais ont sympathisé avec quelqu’un. Attention, cette interrogation n’est pas du tout anodine. De nombreux Nippons pensant en effet que la personnalité dépend en grande partie du groupe sanguin.

Qu’ils croient à ces théories ou qu’ils les réfutent, tous les Japonais connaissent les caractéristiques attribuées à chaque groupe. De ce fait, 90% d’entre eux connaitraient leur facteur rhésus.

Brève histoire du groupe sanguin 

C’est en 1901 que Karl Landsteiner, un scientifique autrichien, a découvert et classé les groupes sanguins. Au Japon, un article écrit en 1927 par le professeur Takeji Furukawa prétendait que le facteur rhésus déterminait la personnalité des individus. Cette idée, déjà développée par les nazis à des fins racistes, eut une grande influence sur la majorité des Japonais et l’armée japonaise engagea des études sur le sujet afin de mieux "utiliser" ses soldats en fonction de leur groupe sanguin.

Après la guerre, cette théorie tomba dans l’oubli mais refit surface en 1970 grâce à un livre écrit par Masahiko Nomi, un avocat n’ayant aucune formation médicale.  Depuis, de nombreux Japonais y croient dur comme fer et ceci influence souvent l’opinion qu’ils se font des personnes qu’ils fréquentent. 

UN MARCHÉ FRUCTUEUX

Au pays du Soleil-levant, il n’y a donc pas que les établissement médicaux qui se préoccupent du facteur rhésus des individus. De nombreux producteurs, surtout dans le secteur des boissons et de l’alimentation, prétendent que certains de leurs produits sont mieux adaptés à tel ou tel groupe sanguin ! Sites de rencontre et agences matrimoniales s’assurent que leurs clients ont un groupe sanguin compatible du point de vue de la personnalité. Il existe également un horoscope en fonction du facteur rhésus. Quant aux livres traitant de ce sujet, ils sont pléthores !

Dis-moi quel est ton groupe sanguin et je te dirai qui tu es

Toutes ces "théories" pourraient prêter à sourire si elles n’avaient qu’une influence dans le marketing. Mais elles peuvent parfois être synonymes de discrimination. Jusqu’à récemment, de nombreux employeurs demandaient leur facteur rhésus à des candidats à l’embauche et pouvaient leur refuser un emploi s'ils pensaient que la personne n'avait pas un "bon" type de groupe sanguin. Si cette pratique discriminatoire est désormais interdite, il n'est toujours pas interdit de poser la question. Certains candidats vont jusqu’à mentir pour ne pas être recalés.

Voici les qualités et les défauts attribués à chaque groupe :

Groupe A

Les personnes du groupe A auraient un grand nombre de qualités. Elles seraient sérieuses, méticuleuses, honnêtes, calmes, responsables et gentilles, entre autres. Mais elles seraient également têtues, anxieuses et conservatrices.

Groupe B

Les B, elles, ont la réputation d’être créatives, flexibles, passionnées, volontaires et optimistes. Elles seraient cependant rebelles, distraites, souvent égoïstes, trop impulsives et parfois irresponsables.

Groupe AB

Les AB seraient plutôt sociables, flexibles, rationnels et emphatiques. Mais ils sont aussi considérés comme distants, étourdis et versatiles.

Groupe O

Les O, eux seraient ambitieuxpassionnés, généreux et autonomes. Mais attention : ils peuvent être arrogants, froids et même jaloux.

Environ 38% des Japonais seraient de type A, 30% de type O, 22% de type B et 10% de type AB. Et vous de quel groupe êtes-vous ?

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs