Hatsuhinode, une tradition du 1er janvier   初日の出

Date de publication :
Lever du soleil Mont Fuji

Lever de soleil au sommet

La tradition japonaise du jour de l'an !

Hatsuhinode signifie "premier lever de soleil" et il est attendu par nombre de Japonais qui, au petit matin du 1erjanvier, dans le frimas de l’hiver et la nuit profonde, se rendent spécialement dans un lieu propice à l’observation du lever de l’astre sacré.

Pour fêter l'arrivée du premier soleil, de nombreux endroits organisent des évènements spéciaux, les temples et sanctuaires offrent des soupes ou de l’amazake (une boisson à base de riz fermenté). Sur les plages très fréquentées on avait coutume d’allumer des feux de bois pour réchauffer les courageux mais, écologie oblige, cette coutume est de moins en moins pratiquée.

Dans un pays très attaché aux symboles, toute première action de la nouvelle année revêt une importance particulière. Ainsi fait-on sa première visite de l'année au sanctuaire shinto ou au temple bouddhiste, hatsumôde. On parle même du premier rêve de la nuit du premier janvier : hatsuyume, ou encore du premier rire, hatsuwarai Il n’est donc guère étonnant qu’au Pays du Soleil Levant, le premier lever du soleil soit célébré.

Une coutume japonaise ancienne

Historiquement, l’empereur était tenu d’adresser une prière à Amaterasu, la déesse solaire du shintoïsme, chaque premier jour de l’année. 

À l’époque Heian (794–1185), les nobles suivirent cette coutume puis, à l’ère Meiji (1868-1912), c’est tout le peuple japonais qui célébra Amaterasu le premier de l’an. Et il fut tout naturel de saluer la déesse du soleil dès son lever, pour célébrer la nouvelle année. Parallèlement à cette coutume, la croyance populaire voulait que le dieu de la nouvelle année, Toshigamisama, arrive le premier jour de l’année avec le lever du soleil. On ne manquait donc pas d’aller l’accueillir à son arrivée pour le prier d’apporter des récoltes abondantes et une bonne santé. La croyance veut que si l’on fait un vœu en regardant le soleil se lever, Toshigamisama exaucera ce vœu.

Le mont Fuji au lever du soleil, dans la préfecture de Shizuoka.

Le mont Fuji au lever du soleil, dans la préfecture de Shizuoka.

Mont Fuji

Vient le rose, pâle, léger, émissaire coloré qui annonce l’ascension de celui tant attendu.

Où admirer le soleil levant au Japon le 1er Janvier ?

Vu l’importance que nombre de Japonais accordent à cet instant symbolique, on se doute que les meilleurs endroits sont pris d’assaut. Les hauteurs et les plages sont les lieux privilégiés.


Où admirer l'Hatsuhinode des hauteurs du Japon ?

Le Mont Fuji est bien sûr l’endroit le plus convoité mais en hiver, vu les conditions climatiques, son accès est réservé aux alpinistes professionnels. 

Les plus chanceux peuvent aller admirer l'ascension de l’astre depuis les hauteurs de la capitale, à savoir : la Tokyo Skytree (634 mètres de haut) ou le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo, appelé communément la mairie de Tokyo (les tours d’observation sont à 202 mètres de hauteur). En effet, la mairie de Tokyo organise chaque année un tirage au sort pour permettre l’accès de ces tours à une centaine de personnes. Exactement 892 pour Tokyo Skytree pour un cout de 7000 yens et 600 personnes (accès gratuit) pour le siège de gouvernement métropolitain de Tokyo. Les plus courageux peuvent aussi essayer d’obtenir un ticket d’entrée à la Tokyo Skytree le jour même (8 000 yens) mais ils devront faire la queue bien avant l’ouverture des guichets à….4 heures du matin !

Les plus fortunés, eux, peuvent monter à bord d’un vol spécial organisé par les compagnies aériennes japonaises JAL et ANA au départ de l’aéroport de Narita. Pour un prix rondelet (entre 60 000 et 100 000 yens le tour), on peut déguster un menu spécial Nouvel An tout en survolant la baie de Tokyo et le mont Fuji au moment où les premiers rayons de soleil embrasent le ciel.


Les meilleurs lieux pour l'Hatsuhinode

Si vous n’êtes ni chanceux, ni fortuné, ni courageux, consolez-vous : il existe bien d’autres endroits où contempler le lever de Sa Majesté le soleil. Alors, couvrez-vous bien, armez-vous de courage et découvrez avec nous certains de ces endroits magiques.

Inubosaki, situé à Choshi dans la préfecture de Chiba, est le point le plus à l’Est de la région du Kanto (qui englobe Tokyo) et c'est donc là que le soleil se pointe en premier, à 6h45, illuminant graduellement le phare d’Inubosaki, emblème de la région. Le paysage est grandiose et il attire les foules. 

Un peu plus au nord, la préfecture d’Ibaraki, avec ses 190 kilomètres de côtes, offre elle aussi de magnifiques points de vue. Il suffit de trouver une plage face à l’Est pour pouvoir admirer le soleil se lever. Cependant, la plage d’Oarai est très prisée pour son torii perché sur les rochers, face à la mer et au soleil levant. Juste avant l'ascension du soleil (à 6h 49) le prêtre du sanctuaire shinto dont le torii fait partie donne une cérémonie religieuse. C’est un grand moment d’une extrême beauté. 

A défaut d’escalader le mont Fuji, on peut l’admirer depuis le parc du lac Motosu, dans la région des cinq lacs. Depuis l’étang appelé Ryujinike, on peut contempler le célèbre volcan auréolé par les premiers rayons du soleil levant.

Pour ceux qui sont à Kyoto, le temple Yoshimine-dera, perché sur le mont Nishiyama, au sud-ouest de la ville, est un endroit privilégié. Depuis ce temple établit en 1029, on peut voir le soleil se lever derrière la chaine de montagnes de Higashiyama. 


Admirer l'Hatsuhinode à Tokyo et ses environs

Le parc d’attraction Kasai Rinkai est ouvert 24h/24. On peut donc y passer la nuit et y attendre le premier lever du soleil tout en profitant des diverses attractions et de la roue géante qui éclaire le ciel nocturne. En plus, le parc est situé au bord de la mer. Le parc est proche de la gare Kasai Rinkai Koen sur les lignes JR Keiyo et JR Musashino. 

 A une heure de train de Tokyo, Enoshima et Kamakura, sur la côte de Shônan, sont des endroits très prisés.

En face de l’ile d’Enoshima, la plage de Katase Nishihama est célèbre pour ses couchers et levers de soleil et sa vue sur le mont Fuji, si le temps le permet.

A Kamakura , c’est de la plage proche de la gare Enoden Kamakura Koko Mae que l’on peut admirer le soleil levant.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs