Hina matsuri   雛祭り

Date de publication :
Une collection de poupée offerte pendant la hina matsuri.

Une collection de poupée offerte pendant la hina matsuri.

Le temps fort de la journée est bien évidemment le moment où la famille offre une nouvelle poupée à la chanceuse.

Le temps fort de la journée est bien évidemment le moment où la famille offre une nouvelle poupée à la chanceuse.

Les hishi mochi, préparation à base de riz gluant en forme de losange dégustés pendant la fête des filles.

Les hishi mochi, préparation à base de riz gluant en forme de losange dégustés pendant la fête des filles.

On appelle Hina dan la plateformeet dankake et le tissu rougepour présenter le poupées toujours dans le même ordre.

On appelle Hina dan la plateforme et dankake est le tissu rouge pour présenter le poupées toujours dans le même ordre.

La fête des filles

Tout au long de l’année, le Japon honore sa réputation de pays du paradoxe entre célébrations religieuses, rituelles et commerciales. Pour tous les visiteurs, il est bon de connaître ces fêtes qui caractérisent et animent l’archipel.

Les petites japonaises ont la chance d’avoir deux fois leur fête dans l’année. La date de leur naissance et le 3 mars, fête des filles. Le Hina Matsuri ou fête des poupées, relève d’une ancienne coutume de l’époque Heian (794-1192). 

La noblesse offrait alors au couple impérial des figurines représentant la cour. Ces miniatures étant censées protéger des mauvais esprits.

Une parade familiale

Aujourd’hui, cette fête est devenue celle des filles pour faire écho à la fête des garçons. Dans tous les foyers où il y a une demoiselle, cette journée est semblable à un anniversaire. 

La chanceuse se pare de son plus beau kimono et reçoit amis et famille autour de pâtisseries comme les hishi mochi, préparation à base de riz gluant en forme de losange. 

Pour aider à faire passer la douceur légèrement compacte, un verre de saké sucré, le shirozake, est proposé aux invités.

Précieuse collection

Le temps fort de la journée est bien évidemment le moment où la famille offre une nouvelle poupée à la jeune élue. Celle-ci pourra venir s’ajouter à la collection familiale

Cependant la plupart des parents se contentent de ressortir les poupées des années précédentes parfois reçues en héritage. En effet, ces objets sont coûteux et assez encombrants. 

Les poupées représentent généralement l’empereur, l’impératrice et les musiciens traditionnels de la cour de la période Heian (794-1185). Il existe un ordre très précis de disposition des poupées, qui change selon les régions. 

On appelle la plateforme hina dan, et le tissu rouge dankake ou hi-mosen. Bien sûr, où que l’on soit, les poupées de l’empereur et de sa femme doivent toujours se trouver au sommet du présentoir. En fonction des moyens, la collection, composée généralement de quinze poupées, sera plus ou moins complète.

Où voir des expositions de poupées ?

À Kyoto, rendez-vous au Shimogamo-Jinja pour fêter le Nagashibina. Là-bas, des bateaux transportant les poupées sont envoyés entre les rivières Takano et Kamo, et flottent à la santé des enfants. 

Pour les admirer à Tokyo, n’hésitez pas à visiter le Hyakudan Kaidan, une propriété très design fermée au public le reste de l'année. Il faudra s’y rendre le 3 mars, où une partie du bâtiment s’ouvre aux visiteurs, afin d’y fêter le Hyakudan Hina-matsuri. Au fil de sept pièces, on y découvre une impressionnante collection de poupées de la période d’Edo. Le prix d’entrée est de 1 500 yen (12€). 

On peut aussi les croiser un peu partout dans le pays de février à mars, notamment dans les gares ou les centres commerciaux.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

PETITE FILLE devenue grande!!!!

SUIS RAVIE CAR NEE LE 3 MARS IL Y A FORT LONGTEMPS CELA ME RAJEUNI MERCI. JE CONNAIS KIOTO EN OCTOBRE MAIS PEUT -ETRE QUE J'Y RETOURNERAI POUR LE 3 MARS!!!

retraitée

C'est vraiment magnifique et les explications très précises. Merci, dommage que je ne viens au Japon que en juin!