Bunka no hi, le Jour de la Culture   文化の日

Date de publication :
Le défilé du seigneur féodal à Hakone

Le défilé du seigneur féodal à Hakone

L'Ordre de la Culture remis par l'empereur le 3 novembre

L'Ordre de la Culture remis par l'empereur le 3 novembre

Des costumes de l'époque d'Edo lors du défilé du daimyo à Hakone

Des costumes de l'époque d'Edo lors du défilé du daimyo à Hakone

Un navire de la Force marine d'autodéfense, pavoisant à quai

Un navire de la Force marine d'autodéfense, pavoisant à quai

Un 3 novembre festif

A l'origine anniversaire de l'empereur Meiji, le Jour de la Culture est aujourd'hui au Japon un jour férié prétexte à de multiples festivités.

Il faut remonter au 3 novembre 1852 pour trouver la source du Jour de la Culture. Ce jour-là naissait l'homme qui allait devenir l'empereur Meiji et donner son nom à l'ère de tous les bouleversements au Japon. Après la guerre, en 1948, son jour anniversaire devint officiellement le Jour de la Culture. L'idée : "promouvoir la culture dans l'amour de la liberté et de la paix", d'après les mots inscrits dans le texte de loi.

Musées gratuits et autres réjouissances

Le 3 novembre est le jour où l'empereur du Japon en personne remet l'Ordre de la Culture lors d'une cérémonie officielle au palais impérial, à Tokyo. Le prestigieux titre récompense les personnes - Japonais ou étrangers - les plus éminentes en matière culturelle. 

Ce jour est aussi l'occasion pour l'Agence pour les affaires culturelles (liée au Ministère de la Culture du Japon) d'organiser des festivals et expositions artistiques à travers le pays. D'ailleurs, si vous vous trouvez au Japon ce jour-là, profitez-en : l'entrée des musées est gratuite ! 

C'est ce jour aussi que choisit le Nippon Budôkan (dojo d'arts martiaux à Tokyo) pour organiser ses championnats nationaux de kendo. Notez que l'association des mangaka japonais en a aussi profité pour instaurer le jour du manga, revendiquant leur discipline comme partie intégrante de la culture.

Les samouraïs de Hakone

La festivité du 3 novembre la plus célèbre est le Daimyô Gyôretsu, ou défilé du seigneur féodal, organisé depuis 1935 à Hakone, non loin du Mont Fuji. De 10h à 14h30, 170 hommes et femmes en costumes de l'époque d'Edo (1603-1868) défilent dans les rues du quartier de Yumoto Onsen. Avec en marge de la parade, tir à l'arc, spectacles de danse et bains dans la source thermale. L'endroit est accessible depuis la gare de Hakone Yumoto.

Des navires sous le ciel bleu

La journée dépasse le simple domaine culturel puisque le 3 novembre, les navires de la Force marine d'autodéfense japonaise pavoisent, c'est-à-dire qu'ils se garnissent de leurs pavois et pavillons. Enfin pour l'anecdote, le Jour de la Culture est aussi connu comme un jour où il fait exceptionnellement beau. Heureux hasard du climat, il y a en effet eu très peu de 3 novembre pluvieux depuis 1948 !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs