Le pachinko   パチンコ

Date de publication :
pachinko

Salle de pachinko à Tokyo.

pachinko

Version moderne de pachinko.

pachinko

Une console de pachinko des années 70.

Psychédélique

Tout aussi sulfureux et tapageur que les fameux Love Hotels, le pachinko et ses salles de jeux est un phénomène social majeur du Japon contemporain.

Se rendre dans un salle de pachinko est aussi éprouvant que d'assister à un concert de heavy-metal. Une musique à fond les décibels, le bruit assourdissant des billes, l'explosion visuelle des animations qui défilent sur chaque console de jeu ... tout est fait pour littéralement "électriser" le joueur !

Le Pachinquoi ?

Le pachinko est un hybride de la machine à sous et du flipper, inventé dans le Japon d'avant-guerre et popularisé à Nagoya, qui continue de fasciner encore aujourd'hui des générations de Japonais.

Installé devant l'une de ces consoles, le joueur introduit une à une des billes dans la machine, puis actionne une manette latérale qui envoi les billes dans le plateau de jeu vertical. Les billes ricochent et descendent, dans un mouvement totalement imprévisible, le long du plateau avant d'être englouties dans la bouche béante du flipper en contrebas.

Le but du jeu est de parvenir à insérer plusieurs de ces billes dans des trappes disposées le long du parcours. Un hasard chanceux génèrera une pluie de billes qui remplira de billes des bacs placés au pied du joueur. Ce dernier pourra soit les réinsérer dans la machine, soit les échanger contre des lots à la sortie (peluches, cigarettes...).

Une industrie à part entière

Le pachinko génère en soi des milliards de yens de chiffre d'affaire. Ce passe temps populaire se situe au troisième rang de l'économie des loisirs japonais, derrière la restauration et le tourisme.

On estime à plus de 2 millions le nombre de machines en opération. Un Japonais sur quatre y jouerait régulièrement, de quoi donner le vertige !

Des dessous sulfureux

Un tel engouement pour simplement gagner quelques lots de pacotille ? Ne pas se fier aux apparences...comme souvent au Japon, les meilleures vérités sont celles qui sont cachées !


Car si le pachinko génère autant d'argent, c'est bien parce que les fameux "lots gagnés" peuvent en réalité s'échanger contre de l'argent. Les casinos étant officiellement interdits au Japon, l'industrie du pachinko a eu la bonne idée de créer des "bureaux d'échanges" pour les lots des joueurs, situés à proximité des salles de jeu. Toute présomption de liens étant bien sûr fortuite... Aujourd'hui, l'industrie du pachinko serait contrôlée à 90% par la communauté coréenne des Zainichi, qui dispose comme il se doit de sa propre mafia locale...

Un succès jamais démenti

Malgré la crise, le pachinko continue d'attirer les joueurs invétérés de tous le pays, y compris la jeune génération, grâce à des innovations techniques qui associent désormais le flipper d'antan avec de véritables jeux vidéos et scènes d'animation issue de série à succès, comme Dragon Ball, Hokuto no Ken, ou encore One Piece. Un univers à part entière, digne de "Lost in Translation" !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs