Top 8 des animaux les plus connus du Japon

Date de publication :
Tama-chan

Tama-chan

À la découverte des stars à quatre pattes de l’archipel nippon

Que ce soient les daims de Nara ou les lapins de l’île d’Okunoshima, les animaux ont toujours fait partie du paysage touristique japonais. Ils attirent les foules par leur mignonnerie ou leurs actions remarquables, et sont parfois même érigés au rang de véritables stars locales ! Notamment quelques animaux bien particuliers, dont les noms sont aujourd’hui connus d’une grande partie de l’archipel.

Photo du chien Hachikô, dans la gare de Shibuya.

Photo du chien Hachikô, dans la gare de Shibuya.

1 . Hachiko, le chien fidèle

Avec plusieurs statues à son effigie au Japon et deux films qui ont ému le monde entier, Hachikô est certainement l’animal le plus connu de l’archipel. Décédé en 1935 à Shibuya après avoir attendu chaque jour son maître (lui-même décédé quelques années plus tôt au travail) devant la gare, Hachikô est encore aujourd’hui la personnification même du chien fidèle. 

Son histoire a touché des générations de Tokyoïtes, et sa popularité n’a jamais tari au point que l’akita soit désormais la mascotte du quartier qui l’a vu grandir !

2. Tama, le chat chef de gare

C’est bien connu, une histoire de gare peut toujours en cacher une autre. Située à plusieurs kilomètres de Tokyo, la gare de Kishi à Kinokawa (préfecture de Wakayama) a elle aussi sa mascotte: Tama, une petite chatte écaille de tortue que le chef de gare local a recueillie en 2006.

Installée à l’accueil de la station par son sauveur, Tama a tout de suite conquis le cœur des voyageurs de la ligne Kishigawa ! Elle a ainsi augmenté la fréquentation de la petite gare de 17 % en un an, et son ‘’travail’’ a été reconnu de tous en 2007 quand elle est devenue ‘’chef de gare’’ à la place de son bienfaiteur.

Tama: le chef de gare derrière la vitre de son bureau à la gare de Kishi

Tama: le chef de gare derrière la vitre de son bureau à la gare de Kishi

Adorée des habitants de Kinokawa, son décès en 2015 (à l’âge de 18 ans) a profondément attristé la localité. C’est pourquoi à la suite de ses obsèques en grande pompe (3 000 personnes quand même) dans la ville qui l’a vu naître, Tama a été promue "chef de gare perpétuel" de la station de Kishi et "divinité protectrice de la gare".

En 2010, c’est Nitama (ou Tama II), une petite chatte calico, qui lui succède à la tête de la gare de Kishi.

3. Xiang Xiang, le bébé panda de Ueno

À Tokyo, Xiang Xiang est une jolie panda qui attire les foules au zoo de Ueno depuis sa naissance en juin 2017. Les peluches à son effigie pleuvent dans les allées du parc, et les qualificatifs mignons ne manquent pas de fuser autour de son enclos lorsqu’elle grimpe aux arbres ou se délecte d’un morceau de bambou.

Véritable mascotte du quartier de Ueno, Xiang Xiang est très appréciée des Japonais qui l’ont vu grandir. Et son retour en Chine prévu pour 2020 laissera sûrement un grand vide dans le cœur des habitués du zoo.

Xiang Xiang, le bébé panda de Ueno

Xiang Xiang, le bébé panda de Ueno

Hanako, le plus vieil éléphant du Japon

Hanako, le plus vieil éléphant du Japon

4. Hanako, le plus vieux éléphant du Japon

Née en 1947 en Thaïlande, Hanako est arrivée au Japon en 1949, ce qui en fait le premier éléphant importé sur l’archipel depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale !

Initialement domiciliée au zoo de Ueno, l’éléphante a résidé plusieurs années au zoo du parc Inokashira près de la gare de Kichijoji (Tokyo). Elle est restée l’éléphant le plus vieux du Japon jusqu'à sa mort en 2016, et son statut de doyenne lui a conféré une place toute particulière dans le cœur des Japonais.

5. Maru, le chien qui sourit

Véritable star sur Instagram, Maru est un joyeux shiba-inu d’une dizaine d’années qui réside à deux pas de la gare de Nezu à Tokyo. Sa particularité ? Son sourire d’enfer !

Qu’il soit cosplayé ou simplement en ballade, Maru arbore toujours un air heureux avec ses yeux plissés et son petit museau humide. Il est l’emblème du ‘’kawaii’’ sur internet, et compte aujourd’hui plus de 2,5 millions de followers sur son compte Instagram !

Maru, le chien le plus gracieux du Japon

Maru, le chien le plus gracieux du Japon

Maru, le chat star d'internet

Maru, le chat star d'internet

6. Maru, le chat blogueur

Blogueur, Youtubeur et vedette d’Instagram, Maru est le roi des médias du XXIème siècle. Avec plusieurs millions d’abonnés sur ses réseaux sociaux et deux ou trois clichés vendus au New-York Times, ce joli Scottish de 12 ans figure parmi les chats les plus populaires du Japon ! Ses vidéos font en moyenne plus de 800 000 vues, et ses DVD se sont vendus comme des petits pains en 2009 et 2011 !

7. Haru Urara, l’outsider des champs de course

Avec plus de 113 courses où elle est arrivée dernière, Haru Urara ("Glorieux Printemps") détient le record mondial de défaites sur un champs de course. Cette jument aujourd’hui à la retraite avait commencé à courir en 1998 dans la préfecture de Kochi sans jamais abandonner son rêve de remporter un jour une médaille. Bien que ce rêve ne fut jamais atteint, la jument arrive toujours en première place dans le cœur des Japonais qui voient en elle un véritable symbole de l’esprit combatif nippon (le ganbaru). Âgée de 29 ans, Haru Urara coule désormais des jours heureux dans la préfecture de Chiba.

Haru Urara

Haru Urara

Ken-chan et Go-chan, les amateurs d'art pris en flagrant délit

Ken-chan et Go-chan, les amateurs d'art pris en flagrant délit

8. Ken-chan et Go-chan, les chats du musée d’Onomichi

"Téméraires", c’est sûrement le qualificatif qui caractérise le mieux Ken-chan et Go-chan.

Habitué du musée d’art de Onomichi depuis 2016, Ken-chan, dont les propriétaires tiennent un restaurant à deux pas du musée, n’a qu’une obsession : y entrer ! Ce que les gardiens du musée lui refusent bien évidemment…

Accompagné depuis quelques années maintenant par son ami Go-chan, un gros matou roux dont les circonstances de leur rencontre restent obscures, Ken-chan continue pourtant de venir régulièrement au musée. Une habitude qui amuse les gardiens, qui ont même crée un compte Twitter en l’honneur de ces deux amateurs d’art à quatre pattes !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs