Les festivals d'été au Japon   夏の日本の祭り

Date de publication :
Gion matsuri

Le Gion Matsuri

Les stands de street-food d'un festival

Les décorations de la fête des étoiles sont très colorées (Sendai)

Les décorations de la fête des étoiles sont très colorées (Sendai)

Matsuri japonais : comment faire la fête l'été au Japon ?

Le Japon est un pays qui possède de nombreuses fêtes et festivals tout au long de l'année ; mais c'est durant les trois mois d'été qu'ils sont les plus nombreux et les plus spectaculaires. Petit guide des matsuri et autres fêtes estivales à ne pas manquer !

Les plus gros matsuri et fêtes traditionnelles de l'été

Au menu des matsuri de l'été : processions, feux d'artifice et yukata (kimono léger). Les fêtes traditionnelles sont des moments très importants pour les Japonais, et elles constituent une bonne occasion de se réunir en famille ou entre amis. Les matsuri ont souvent un caractère religieux, mais sont aussi tout simplement l'occasion de s'amuser, regarder un feu d'artifice, ou encore déguster la nourriture des nombreux stands. L'été et son climat est bien sûr très propice à ces fêtes en extérieur.


Voici quelques-un des matsuri et fêtes traditionnelles estivaux les plus renommés de l'archipel :

Le Gion Matsuri à Kyoto

Le Matsuri de Gion est un événement majeur dans la ville de Kyoto. Cette célébration ancestrale a lieu tout au long du mois de juillet, mais la procession la plus importante se tient le 17 juillet dans le centre de la ville. Les 33 immenses chars Yamahoko défilent, et les Japonais envahissent alors joyeusement les rues, vêtus de yukatas et de geta (claquettes en bois).

Le Tenjin Matsuri à Osaka

Les 24 et 25 juillet se tient le Tenjin Matsuri près du sanctuaire Tenman-gû. Il s'agit d'un festival de bâteaux : 3000 personnes en costumes de l'époque d'Edo (1603-1868) prennent place sur des embarcations à la nuit tombée, et un grand feu d'artifice est tiré.

Gion matsuri

Le défilé du Gion Matsuri à Kyoto

Tenjin matsuri

Le Tenjin matsuri à Osaka

Tanabata matsuri

Décorations du Tanabata matsuri de Sendai

Nebuta Matsuri à Aomori

Le Nebuta Matsuri à Aomori

Le festival de feux d'artifice de la rivière Sumida

Le Tanabata Matsuri à Sendai

Le Tanabata Matsuri de Sendai a lieu le 7 août. Le Tanabata est célébré à travers tous le pays et il s'agit de la fête des étoiles. Celui de Sendai profite de magnifiques décorations sasatake géantes. Danses, spectacles musicaux et feux d'artifices sont au programme.

Le Nebuta Matsuri à Aomori

Le Nebuta Matsuri à Aomori est très populaire et attire de nombreux visiteurs, du 2 au 7 août à Aomori, ville de la région du Tohoku. Des structures de bois et de bambous sont recouvertes de papier, puis peintes à la main et donnent naissance à des personnages historiques, samouraïs et bêtes légendaires. Montés sur des chars, les structures, appelées nebuta, sont illuminées. Le festival se clot sur un grand feu d'artifice, le 7 août.

Le festival de feux d'artifice de la rivière Sumida à Tokyo

Ce festival est une tradition qui dure depuis la période d'Edo. Il a lieu le dernier samedi du mois de juillet. Il s'agit d'un concours entre différents groupes pyrotechniques, qui rivalisent donc d'ingéniosité pour présenter les plus belles explosions colorées. Pour voir les feux d'artifices, les meilleurs spots se trouvent près de la SkyTree ou du parc Shioiri.

Il existe bien sûr une multitude d'autres célébrations traditionnelles, chaque moyenne et grande ville organisant ses propres matsuri. N'hésitez à vous renseigner sur ceux de la ville où vous vous trouvez lors de votre séjour en été.

Comment bien profiter d'un festival en été ?

Pour participer à un matsuri à la japonaise, vous pouvez y porter un yukata, qui est un kimono léger (pour homme, femme et enfant) parfait pour l'été. Munissez-vous aussi d'un éventail (uchiwa), indispensable pour s'aérer un peu dans la chaleur de l'été nippon.

Soyez prêts à parcourir quelques lieues s'il s'agit d'un matsuri avec processions, et prévoyez de l'argent liquide pour vous faire plaisir (notamment avec la nourriture !).

Un festival japonais est l'endroit idéal pour goûter différents mets typiques, street-food ou sucreries. Durant un festival estival, le kakigori, la glace pilée avec du sirop, sera parfaite. Vous pouvez aussi vous régaler avec un ringo-ame, l'équivalent japonais d'une pomme d'amour, ou avec une "choco-banana", une banane glacée plongée dans du chocolat.

Pour manger sur le pouce, vous ne passerez pas à côté des classiques des matsuri, à savoir les takoyaki, les yakitori, les taiyaki, ou encore les yakisoba.

Tout ceci s'accorde très bien avec une bière japonaise, que vous pourrez trouver sur de nombreux stands (ou au konbini le plus proche !).

Les stands de street-food d'un festival

kakigori

Une glace kakigori

Une barquette de takoyaki tous frais

Encore bouillants, c'est le moment de sauter sur ces takoyaki.

Les festivals de musique

Enfin, outre les matsuri, l'été au Japon est aussi l'occasion de participer à d'autres festivals, notamment de musique.

Côté musique, on ne pourra donc que conseiller d'assister à l'excellent "Fuji Rock Festival", une référence. Plus de 100 000 mélomanes y assistent chaque année, durant trois jours, le dernier week-end de juillet.

Le "Summer Sonic" est l'autre grand festival de l'archipel. Il a lieu alternativement sur deux lieux différents, à Osaka et à Chiba, généralement début août.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs