Les musiques de gare japonaises   駅メロディ

Date de publication :
Lignes du métro de Tokyo

Le réseau ferroviaire tokyoïte.

tokyo-metro

La ligne Fukutoshin ayant pour terminus Shibuya.

Jingles ferroviaires

Connaissez-vous les « eki-melody », les musiques de gare japonaises ? Ces mélodies facilement reconnaissables sont typiques du paysage ferroviaire japonais.

Au Japon, chaque gare possède son propre petit jingle. Celles-ci se font entendre dès qu’un train entre en gare. Vous imaginez cela en France ? Quel serait alors le thème de la station Châtelet ou de Saint-Lazare selon vous ? Au Japon, des « fous du train », ou densha otaku en japonais, voyagent à travers tout le pays afin d’enregistrer ces fameuses eki melo. Sur internet, des blogs entiers sont consacrés à les référencer. Cela en dit long sur leur popularité.

À l'oreille

Mais pourquoi ce besoin de diffuser ces musiques à sonorité douce à chaque fois qu’un train entre en gare ? N’oubliez pas qu’on parle ici du Japon, qui est LE pays du service par excellence. Ces mélodies permettent tout simplement aux voyageurs de comprendre où ils se trouvent, sans même décoller les yeux de leur roman ou de leur smartphone… ou de poursuivre leur sieste !

Les gares les plus importantes comme la Tôkyô station ou Shinjuku possèdent différentes musiques selon les plateformes et la direction de la rame.

C’est en août 1971 que résonnent pour la première fois ces musiques de gare. Une initiative de la compagnie ferroviaire privée Keihan Electric Railway.

Paysages sonores

Ces mélodies sont agréables à écouter et simples à retenir. Après quelques jours passés à Tôkyô par exemple, vous vous étonnerez de chantonner les eki-melo de la ligne Yamanote (山手線), la ligne circulaire de Tôkyô, l’une des plus chargée du Japon.

Vidéo de Orioristation


D’autre part, il y a quelques anecdotes intéressantes. Savez-vous par exemple que le jingle de la station
Ebisu (恵比寿駅) est également la musique du spot publicitaire de la célèbre bière éponyme ? Celle-ci n’est autre que la musique du film Le Troisième Homme.

Votre voyage au Japon se termine et les eki-melo vont vous manquer ? Procurez-vous ces petits porte-clés qui diffusent la sonorité de votre gare préférée. Ou mieux, achetez donc ce réveil qui vous permettra d’écouter la ligne entière !

Les eki-melo sont des éléments du paysage sonore japonais, qui s’avère être particulièrement présent et créatif. Car en dehors du réseau ferré, on peut également entendre d'autres musiques comme des enregistrements d’oiseaux pour faire régner une ambiance paisible dans les rues, ou encore des mélodies aux feux de signalisation qui indiquent que la voie est libre pour les piétons. Les sons divers sont omniprésents dans les rues du Japon. Les musiques égayent les artères commerçantes et des camionnettes ambulantes, comme celle du vendeur de tofu local, émettent leur propre sonorité pour avertir le quartier de son passage.

Oui, le Japon se découvre aussi avec les oreilles.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs