Les superstitions japonaises   日本の迷信

Date de publication :
4

Le chiffre 4 est porteur de fatalité au Japon.

bol de riz japonais

La manière correcte de poser ses baguettes au Japon

serpent japonais

Siffler attire les serpents au Japon !

araignée du Japon

Les araignées portent chance au Japon.

teru teru bouzu

Les poupées japonaises "teru teru bouzu" pour conjurer la pluie !

Les superstitions Japonaises

Voici quelques superstitions japonaises à connaître pour éviter les impairs et profiter encore mieux de votre voyage au Japon.

Terre des Dieux et des esprits de la nature, les fameux Kami, le Japon cultive depuis ses origines un fond très important de croyances et de superstitions. Voici quelques superstitions japonaises à connaître pour pleinement profiter de votre voyage au Japon.

Ne vous mettez pas en "4" ! 

Le chiffre "4" n'a pas bonne presse au Japon. Et pour cause : il se prononce "shi", ce qui signifie aussi "la mort" en japonais !

Ainsi ne soyez pas surpris de croiser peu de voitures immatriculées du chiffre 4, ou encore de trouver des hôtels sans chambre numéro 4 ! On est bien mieux sans la compagnie de la mort, alors inutile de l'invoquer...

Planter ses baguettes dans le riz

Cette superstition japonaise est directement liée au rituel funéraire bouddhiste. En effet, il est de coutume de placer sur l'autel du défunt une offrande de riz avec des baguettes plantées dans le bol.

Au restaurant, mieux vaut donc poser ses baguettes en équilibre sur le bol, plutôt que de les planter directement dans le riz, au risque de créer un malaise dans l'assistance !

Siffler de nuit

Siffler la nuit au Japon est fortement déconseillé, sous peine d'attirer à soi les serpents !

Cette superstition japonaise remonte semble-t-il à l'ère d'Edo, et bien qu'il n'y ait aucune chance de rencontrer un serpent en plein cœur de Tokyo, on vous en fera à coup sûr la remarque de façon embarrassée. 

Tuer une araignée le matin

Les araignées sont porteuses de chance au Japon, alors gare à celui qui aurait l'indélicatesse d'en piétiner une en se levant le matin ! Cet acte peu courtois vous promet une journée remplie de malheur.

Cacher ses pouces au passage d'un corbillard

Autre superstition étrange, il est vivement conseillé aux enfants de cacher leurs pouces à la vue d'un corbillard, sous peine de ne pouvoir être présents le jour des funérailles de leurs parents.

Cette superstition a également une origine étymologique, puisque le pouce est désigné comme le "doigt parent" en japonais. Mieux vaut donc ne pas les laisser "à découvert" en présence d'un corbillard, si l'on souhaite une longue vie à ses parents !

“Teru teru bouzu”

Plus légère et attachante, la superstition du “Teru teru bouzu” est un grand classique que partagent les parents japonais avec leurs enfants.

Poupée faîte main à l'aide d'un chiffon, le teru teru bouzu sert de "repoussoir à pluie". On l'attache à une fenêtre la veille d'une excursion familiale pour conjurer une météo maussade et favoriser le retour du soleil. 

Quels que soient les sentiments que vous inspirent ces us et coutumes et superstitions japonaises, ne les prenez pas à la légère, sous peine de heurter la sensibilité des Japonais que vous rencontrerez lors d'un voyage au Japon !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs