Les masques de nô   能面

Date de publication :
Des masques de nô

Des masques de nô

Port du masque obligatoire

Le nô étant une forme théâtrale à la fois très codifiée et stylisée, il n'est parfois pas très facile d'en saisir les arcanes pour les néophytes. Heureusement, les masques de nô constituent souvent une mine d'informations et d'indices sur l'histoire de la pièce et ses personnages, et ce, même sans comprendre le japonais classique.

Le théâtre nô en quelques mots

Le nô est une forme théâtrale japonaise dérivée du sarugaku (un art vivant qui allie pantomime et danse) et des chroniques versifiées. Il est apparu au Japon à la fin du XIIIè siècle avant d'être codifié et popularisé par l'acteur et dramaturge Ze'ami (1363-1443).

Plus que toute autre forme théâtrale, le nô répond donc à un ensemble de règles et de codes très stricts qui régissent la forme de la scène, la musique, les mouvements et la voix des acteurs les costumes et, bien sûr, les masques qui sont portés presque exclusivement par l'acteur principal (ou shite) des pièces de nô et ponctuellement par l'acteur secondaire (ou tsure) si ce dernier interprète un rôle de femme.

Pour en savoir plus : Le théâtre nô

Des acteurs sans visage

On pourrait penser qu'en privant l'acteur de son visage, le masque lui ôte la possibilité de faire passer ses émotions par ses expressions faciales, mais il n'en est rien !

Les masques de nô sont en effet sculptés avec attention et un souci du détail tel que leur expression change en fonction de l'éclairage.

Ainsi, orienté légèrement vers le haut, un masque aura l'air plutôt rieur tandis que si l'acteur penche la tête vers l'avant, son expression se fera triste.

De plus, ôter son visage à l'acteur permet également de mettre l'accent sur sa gestuelle et son langage corporel.

L'acteur Sakurama Banma portant un masque

L'acteur Sakurama Banma portant un masque

Masque de nô

Masque de nô

Le rôle des masques

Symboliquement, les masques de nô ont pour but de faire disparaître l'acteur au profit de l'archétype de personnage qu'il incarne. Dans les rares pièces où le shite ne porte pas de masque, il doit d'ailleurs afficher un visage le plus impassible possible.

Toutefois, d'un point de vue plus pratique, les masques de nô ont aussi et surtout pour rôle de transmettre aux spectateurs plusieurs informations sur les personnages qui les portent.

En les observant attentivement, on peut ainsi connaître l'âge, le sexe, la classe sociale et même l'état d'esprit d'un personnage, chaque masque permettant de condenser toutes ces informations.

Il existe ainsi plusieurs types de masques, chacun représentant un archétype de personnage bien particulier.

Masque de jeune fille

Masque de jeune fille

Masque d'esprit vengeur féminin

Masque d'esprit vengeur féminin

Masque de vieille femme

Masque de vieille femme

Masque de vieillard

Masque de vieillard

Les différents types de masques

S'il n'existait à l'origine qu'une soixantaine de masques de nô, on en compte aujourd'hui plus de 250, que l'on peut classer dans 5 grandes catégories : 

  • les masques d'hommes, dont le panel d'expressions et de caractéristiques est plus varié que celui de n'importe quelle autre catégorie de masques, représentent aisément toutes les informations qui concernent le personnage. Ainsi, un masque aux yeux clos représentera un homme aveugle tandis qu'un masque d'homme d'âge moyen représentera toujours un guerrier victorieux. Parmi les différents masques d'hommes, il en existe même dont l'utilisation est réservée à une pièce en particulier.
  • les masques de femmes, qui se déclinent généralement selon trois archétypes principaux : la belle jeune fille, la mère inquiète et la vieille femme respectable. 
  • les masques de vieillards, caractérisés par une barbe et des dents apparentes. En fonction de l'expression qu'arborent ces masques, il est possible de deviner si le personnage est un véritable vieillard ou une divinité sous couverture.
  • les masques d'esprits vengeurs, qui représentent généralement des êtres fantomatiques, en proie à des sentiments négatifs tels que la colère, la jalousie ou la rancune qui les empêchent de trouver le repos. Ces masques ont pour particularité d'avoir une bouche démesurément grande et des yeux dorés. Si le personnage changé en esprit vengeur était une femme, le masque sera également surmonté de deux cornes. 
  • les masques de démons, qui sont, comme les masques d'esprits vengeurs caractérisés par une bouche béante et des yeux dorés. Là encore, les personnages féminins sont dotés de cornes.

Découvrir aussi : Les arts vivants japonais

Masque de guerrier

Masque de guerrier

Masque de jeune serviteur

Masque de jeune serviteur

Masque de démon

Masque de démon

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs