Midori no hi   みどりの日

Date de publication :
Herbes vertes dans la préfecture de Chiba

Herbes vertes dans la préfecture de Chiba

L'empereur Shôwa Hirohito (1926-1989)

L'empereur Shôwa Hirohito (1926-1989)

Des volontaires Japonais ramassent des ordures

Des bénévoles Japonais ramassent des ordures

Le jour de la nature

En japonais, midori signifie "vert" et fait référence à la nature. Midori no hi est un jour férié qui fait partie de la semaine de vacances qui a lieu au mois de mai, appelée Golden week.

Au Japon, le 4 mai est célébré midori no hi, le jour de la nature.

Héritage impérial

À l'origine, midori no hi n'existe que depuis 1989. Cette tradition découle directement de l'empereur Shôwa (1926-1989), dont l'anniversaire tombait le 29 avril. À sa mort, personne ne voulut célébrer cette journée, et pour honorer sa mémoire, elle fut nommée "midori no hi", car l'empereur Shôwa aimait beaucoup la nature

Lire : Le shintoïsme

Jusqu'en 2007, les Japonais ont célébré midori no hi le 29 avril, mais pour régulation de la loi, cette fête fut déplacée au 4 mai. Ainsi, le 29 avril est devenu Shôwa no hi, la journée de commémoration de la mémoire de l'empereur.

Que font les Japonais le 4 mai ?

Ce jour-là, les gens se mobilisent pour la protection de l'environnement, nettoient les espaces publics, plantent des arbres. Toute la journée de la nature, certains parcs et jardins proposent des petits événements et l'entrée est parfois gratuite. 

À lire : Les congés au Japon

Lors de cette journée en mémoire de l'empereur, les Japonais sont aussi en congé : c'est la Golden week, une suite de plusieurs jours fériés. La "semaine dorée" commence d'ailleurs le jour de l'empereur Shôwa, le 29 avril.

Lire aussi : L'empereur du Japon

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs