La période de l'Obon au Japon   お盆

Date de publication :
Les festival de lanternes, un des nombreux matsuri de l'obon.

Les festival de lanternes, un des nombreux matsuri de l'obon.

Les visiteurs vêtus de yukata, kimono d'été, dansent en rond dans une ambiance toujours bon enfant.

Les visiteurs vêtus de yukata, kimono d'été, dansent en rond dans une ambiance toujours bon enfant.

Au cours de l'obon, les citadins en profitent pour rejoindre leur région d’origine.

Au cours de l'obon, les citadins en profitent pour rejoindre leur région d’origine.

Durant l'obon, chaque famille agrémente l’autel de la maison (butsudan) de certaines offrandes : de l’encens, des fleurs ou des fruits selon les régions.

Durant l'obon, chaque famille agrémente l’autel de la maison (butsudan) de certaines offrandes : de l’encens, des fleurs ou des fruits selon les régions.

La fête des âmes - du 13 au 15 août

Au Japon, la période de Obon est la période des vacances d’été par excellence. En plus de rentrer dans leurs familles pour honorer leurs ancêtres, les Japonais profitent de l’été pour participer à de nombreux festivals locaux et régionaux (matsuri).

Au Japon la perception de la mort n’est pas exactement la même qu’en Occident. La disparition d’un proche signifie un renouveau pour son âme. La fête d’Obon traduit bien cet état d’esprit. Le pays rend hommage aux défunts. D’origine bouddhique, cette célébration tire son essence d’une légende indienne. Un jeune homme vit sa mère, décédée, lui revenir en rêve très en colère. Pour la calmer, l’homme aurait prié et déposé un repas sur le tombeau de la défunte. La nuit suivante, celle-ci serait revenue le voir en songe, soulagée cette fois.

Un rituel très codé

Durant cette période chaque famille agrémente l’autel de la maison appelé butsudan de certaines offrandes : de l’encens, des fleurs ou des fruits selon les régions. Obon est un rassemblement familial. Les citadins en particulier profitent de ces jours fériés pour rejoindre leur « pays natal », comprenez leur région d’origine. Mais même ceux qui partent en voyage ne manquent pas les Bon-Odori, les danses traditionnelles associées à cet événement. Dans les cours d’écoles ou dans les parcs sont édifiées des tours temporaires yagura depuis lesquelles les chanteurs et les musiciens diffusent une musique traditionnelle. Autour, les visiteurs vêtus de yukata (kimono d'été) dansent en rond. L’ambiance est toujours bon enfant : pour apprendre les danses, il suffit d’imiter les autres! En fonction des coutumes locales le rythme et la chorégraphie peuvent changer mais généralement la communion festive est de rigueur. Des concours sont même organisés pour élire la meilleure troupe d’artistes où jusqu'à cent danseurs peuvent participer.

Dans certaines régions, la date du Obon est encore celle du calendrier lunaire soit à la mi-juillet mais la période d’août tend à se généraliser.

Les précautions à prendre pendant Obon

La semaine d’Obon à la mi-août fait partie des 3 grandes saisons de déplacement et est une période de trafic intense. Les Japonais vident les grandes villes pour retourner dans les campagnes voir leur famille ou partent en voyage, donnant lieu à d’importants mouvements de départ aux alentours du 11 et 12, et de retour aux alentours du 15 et 16. Si vous voyagez au Japon à cette période, il est recommandé de vous organiser et de réserver vos moyens de transport et vos hébergements à l’avance, sous peine de trouver tout complet.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Fête des âmes

Bonjour Merci pour vos informations très appréciées, Connaissez vous la date de cette fête à Kyoto au mois d'août ? Merci bien à vous