Secrets de longévité des Japonais   日本人の平均寿命

Date de publication :
L'Empereur du Japon, Akihito, adresse ses voeux au peuple, aux côté de sa femme.

L'Empereur du Japon, Akihito, adresse ses voeux au peuple, aux côté de sa femme, Michiko.

Le fondateur du judo Jigôrô Kanô et son disciple Kyûzô Mifune

Epicerie mobile

Une vieille dame qui fait ses emplettes.

Le Japonais durable

D'après les chiffres de l'OMS en date de 2015, le Japon était le pays où les êtres humains vivaient le plus longtemps. Le pays est numéro 1, que ce soit pour l'espérance de vie des femmes (90,1 ans), ou pour celle des hommes (85,4 ans), obtenant une moyenne globale de 87,9 ans, soit une différence de plus de 4 ans avec le second pays du classement (la Suisse) !

Une alimentation saine

"Que ta nourriture soit ta médecine, et que ta médecine soit ta nourriture". Ce conseil attribué au médecin grec Hippocrate illustre parfaitement l'effet positif de l'alimentation des Japonais sur leur corps.

En effet, les aliments de base de la cuisine japonaise, à savoir le poisson, le riz et les légumes, sont sains et pauvres en graisses saturées et en sucres. Pour rappel, ces derniers peuvent causer avec le temps de l'hypertension, des pathologies cardiovasculaires ainsi que certains cancers.

Tofu, poulpe, edamame (fève de soja), assortiment de tempura (légumes ou poissons frits) et autres petites assiettes raviront les gourmets.

Tofu, poulpe, edamame (fève de soja), assortiment de tempura (légumes ou poissons frits) et autres petites assiettes raviront les gourmets.

Les Japonais consomment aussi beaucoup de soja et de feuilles d'algues, qui, au-delà de leur riche apport en vitamines et minéraux, réduisent les risques de maladies cardiaques et de cancers.

Lire aussiLe soja dans la cuisine japonaise

thé matcha

Une tasse de thé matcha pour oublier le froid.

Vous prendrez bien un peu de thé ?

Les Japonais sont depuis plusieurs siècles déjà de grands consommateurs de matcha, le thé vert en poudre. Il est riche en catéchine, antioxydant qui renforce le système immunitaire et prévient le cancer et les excès en cholestérol. Son activité antioxydante s'étend à l'élimination des radicaux libres, qui ont un impact sur le vieillissement des cellules, et aide à préserver les cellules membranaires et l'ADN.

Le matcha a aussi un effet positif sur la régulation de la tension artérielle, la digestion et le stress

Chaque jour, de l'exercice physique

Les Japonais continuent pendant très longtemps à pratiquer une activité physique. Il n'est pas rare de voir le long des fleuves qui traversent les villes des personnes âgées effectuer leur gymnastique, courir ou pratiquer de la marche nordique. Le vélo est aussi particulièrement prisé et beaucoup de seniors continuent à se déplacer sur une selle.

Plus largement, l'activité physique quotidienne, valorisée dès le plus jeune âge notamment à travers le rajio taisô (littéralement "radio gymnastique"), se perpétue jusqu'à très tard dans le vie des Japonais.

Radio Taisô

Les exercices dans la rue de Radio Taisô

Un hôpital de Tokyo

Un hôpital de Tokyo

Un système de santé efficace

Le Japon possède un des systèmes de santé les plus efficaces au monde, accordant aux Japonais une couverture maladie de qualité accessible au plus grand nombre (classé 4è mondial par le classement Bloomberg Efficient Health Care).

La compétence des médecins du pays est reconnue et ces deux facteurs combinés permettent aux Japonais de se rendre fréquemment chez leur médecin, ce qui améliore la prévention et la détection précoce des maladies.

De l'alcool en moindre quantité

Les Japonais, comme d'autres ethnies asiatiques, sont pour une partie d'entre eux affectés par le dysfonctionnement d'une des deux enzymes chargées de traiter l'alcool dans le foie.

Une spécificité biologique à l'origine de "l'Asian flush", le rougissement de la peau consécutif à l'ingestion d'alcool qui peut être remarqué chez des personnes d'origine asiatique. Cette mutation génétique les rend plus sensibles à l'alcool et réduit de beaucoup le volume d'alcool qu'ils sont capables de boire. Cette intolérance relative a pour effet collatéral de les éloigner des pathologies provoquées par les excès de l'alcool.

Lire aussi Le sake

Les Japonais sont très friands de vins français

Les Japonais sont très friands de vins français

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs