Les cartes de vœux au Japon   年賀状

Date de publication :
Un paquet de cartes de voeux reçu le 1er janvier

Un paquet de cartes de voeux reçu le 1er janvier

Les voeux sont l'occasion de sortir sa plus belle plume pour un message calligraphié

Les voeux sont l'occasion de sortir sa plus belle plume pour un message calligraphié

Numéro de loto sur une carte de voeux

Numéro de loto sur une carte de voeux

Cartes de voeux pour le 1er janvier

Cartes de voeux pour le 1er janvier

Boîte postale japonaise. La poste est mise à contribution de façon particulièrement intense au Nouvel An !

Boîte postale japonaise. La poste est mise à contribution de façon particulièrement intense au Nouvel An !

L'art et la manière de souhaiter la bonne année

Souhaiter les vœux au Japon est une longue tradition, encore très respectée. Près de deux milliards de cartes de vœux (nengajô) sont échangées via la poste et livrées toutes ensemble le matin du 1er janvier !

Les vœux au Japon sont une institution, l'un des rites essentiels du Nouvel An japonais. Les souhaiter, sous forme de carte notamment, est une obligation. On adresse ses félicitations pour la nouvelle année bien sûr : "Shinnen akemashite omedetô gozaimasu" (l'équivalent de notre "Bonne année !"), mais aussi des remerciements pour l'attention que l'on a reçue durant l'année écoulée : "Sakunen wa taihen osewa ni narimashita". Sans oublier de solliciter la bienveillance pour l'année qui vient : "Kotoshi mo yoroshiku onegai itashimasu" et de prier pour la bonne santé de la famille. 

La liste des destinataires

La tradition s'applique notamment dans le monde de l’entreprise. Vos supérieurs et collègues se doivent de vous adresser leurs vœux, et vice-versa. Naturellement, famille et amis font partie des destinataires, tout comme vos (anciens) professeurs d’école et toutes celles et ceux qui vous ont rendu service ou ont joué un rôle dans votre vie durant l'année.

Des vœux par milliards

Chaque personne envoie et reçoit donc un paquet de cartes chaque 1er janvier, environ une trentaine en moyenne pour chacun. Certaines célébrités en envoient même plusieurs centaines. Selon la poste japonaise, pour qui le Nouvel An est un moment crucial, plus de 3,2 milliards de cartes ont été vendues en 2016 et plus de 1,7 milliard de cartes de vœux ont été distribuées au 1er janvier dans les boîtes aux lettres !

Le numérique prend le dessus

Des chiffres ahurissants qui prouvent le poids des traditions et des habitudes au Japon. Et encore, ces chiffres sont en baisse : le pic eut lieu en 2003, où plus de 4,4 milliards de cartes de vœux avaient été vendues par la poste. La cause de cette diminution : le numérique, qui prend le pas sur le papier. L’envoi d’e-mails et de SMS est ainsi en constante augmentation.

Une longue tradition

La tradition des vœux au Japon remonte à l’époque de Nara (710-794), où l'on avait coutume de s'échanger remerciements et félicitations lors de visites de courtoisie au Nouvel An. l’époque Heian (794-1192), l’usage de la lettre se développe pour toucher les personnes éloignées. Après la restauration Meiji (1868) fut créé un service postal inspiré du système occidental, avec les premières cartes postales pré-timbrées. L’échange de cartes de vœux pour le Nouvel An s’établit avec le cachet d’oblitération daté du 1er janvier. Le succès fut immense.

La loterie des vœux

En 1949, la poste japonaise eut l’idée d'ajouter à ses cartes de vœux pré-timbrées un jeu de loto. Sur chaque carte est inscrit un numéro. Un grand tirage a lieu à la mi-janvier. Un premier prix équivalent à 1 000 euros est à gagner, ainsi que des spécialités régionales.

Respecter la forme

La carte de vœux japonaise se doit de respecter quelques règles. Au recto figure l’adresse du destinataire. Au verso, le message avec le signe du zodiaque de l’année. 2017 est l'année du coq, symbole de réussite dans le commerce. La forme et le contenu du message évoluent avec le temps et les modes. Certaines familles, surtout avec les enfants, font preuve d’originalité et fabriquent des tampons eux-mêmes, calligraphient à la main ou utilisent la gravure sur bois.

Événements

Depuis les années 2000, les cartes de vœux sont réalisées à l’ordinateur avec des photos imprimées montrant la famille et les enfants. Les vœux sont aussi l’occasion d’annoncer un événement marquant de l’année passée (mariage, naissance, déménagement, …). Et si un décès est survenu dans la famille l’année précédente, celle-ci enverra une carte de deuil (mochû) en novembre-décembre pour informer de ce triste événement et éviter à tout le monde de commettre un impair en envoyant ses vœux.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs