Les sports les plus populaires au Japon   日本で人気のスポーツ

Date de publication :
Le football suscite beaucoup de ferveur au Japon. Ici, un tifo aux couleurs du drapeau japonais, au stade Nissan de Yokohama

Le football suscite beaucoup de ferveur au Japon. Ici, un tifo aux couleurs du drapeau japonais, au stade Nissan de Yokohama

Championnat inter-lycées de base-ball à Chiba

Championnat inter-lycées de base-ball à Chiba

Yuzuru Hanyu

Yuzuru Hanyu sur la plus haute marche du podium des derniers JO d'hiver en Corée

Les supporters des Hiroshima Toyo Carp, vainqueurs de la ligue centrale en 2016

Les supporters des Hiroshima Toyo Carp, vainqueurs de la ligue centrale en 2016, à Hiroshima

Top des sports

Selon un récent sondage réalisé auprès de la population japonaise, il en ressortait que les sports les plus populaires étaient sensiblement les mêmes pour tout le monde. Les hommes préféraient en tout premier le baseball, en second le football et ensuite le tennis. Chez les femmes, le patinage artistique se plaçait en tête, suivi du baseball et du tennis.

Un batting center à Tokyo

Des box individuels permettent de s'amuser en toute sécurité

L’autre pays du baseball

On le voit bien, le baseball remporte tous les suffrages. Après l’introduction de ce sport par les américains à l’ère Meiji (1868-1912), il est devenu presque le sport national, surtout chez les jeunes qui le pratiquent beaucoup. Des matchs sont retransmis à la télévision toute l’année, ultra-suivi par toutes les franges de la population. Tous les lycées japonais ont leur équipe et le tournoi d’été qui les voit s’affronter déchaîne les passions chez les supporters et les supportrices qui aiment les beaux et bons joueurs.

À lire : Le baseball au Japon

Les nouvelles stars de la glace

Le phénomène du moment se retrouve sans conteste avec le patinage artistique, sport que les femmes japonaises plébiscitent au plus haut point. Les fans font les déplacements à travers le monde entier pour admirer leurs idoles au gré des compétitions et galas, Yuzuru Hanyu en tête. Sa médaille d’or au dernier Jeux olympiques d’hiver 2018 en Corée du sud a encore augmenté la ferveur autour de lui et de son sport, surtout qu’un autre japonais, Shôma Uno, était sur la seconde marche du podium. Les Japonaises aiment le charisme et le professionnalisme de ces champions toujours impeccables. Ils passent souvent dans des émissions de télévision et font chavirer les coeurs.

Ces derniers Jeux olympiques d’hiver ont aussi mis dans la lumière d’autres sports moins connus, comme le curling grâce à des athlètes qui se sont particulièrement illustrés, remportant une médaille de bronze chez les femmes, les rendant du même coup très populaire. Leurs confrontations contre d’autres équipes asiatiques, notamment les rivales chinoises et coréennes, devenant une affaire d’honneur national.

Shoma Uno (médaille d'argent) à gauche, Yuzuru Hanyu (médaille d'or) au centre et Javier Fernandez (médaille de bronze) à droite.

Shoma Uno (médaille d'argent) à gauche, Yuzuru Hanyu (médaille d'or) au centre et Javier Fernandez (médaille de bronze) à droite.

L'influence de la culture populaire

Le monde du manga n’échappe pas à l’engouement pour les sports et l’on peut dire que chaque sport à droit à son manga spécifique. Le baseball remporte la palme avec presque 450 oeuvres déjà publiées, dont le fameux "Touch" ("Théo ou la batte de la victoire") sorti dans les années 1980 et dont 100 millions d’exemplaires se sont vendus depuis !

Les mangas suivent la tendance, ou peuvent aussi en créer une, comme ce fut le cas avec le manga à succès "Olive et Tom" ("Captain Tsubasa" au Japon) qui a donné envie à de nombreux enfants japonais de jouer au football dans les années 1980-90. La pratique de ce sport se développe aussi chez les femmes, le Japon ayant gagné la coupe du monde de football féminin en 2011. Par l’intermédiaire du futsal, plus simple à mettre en place au coeur des villes, le football se démocratise toujours plus.

Dans les années 1980, la pratique du basket fut tout autant favorisée par le manga "Slam dunk", détrôné de nos jours par "Kuroko’s basket" et par les matchs de la NBA diffusés à la télévision.

Voir aussi : All out!! : le premier manga sur le rugby

L’enfant de la balle

Pour terminer, il ne faut pas oublier le tennis, qui pourtant n’est pas du tout un sport traditionnel japonais. Mais voilà que depuis quelques saisons un grand champion est né et a réussi à fédérer, son nom est Kei Nishikori. Son classement dans le top 10 des meilleurs joueurs mondiaux a développé une audience pour ce sport. Il est même devenu l’égérie de la marque japonaise de vêtements UNIQLO et fer de lance du sport japonais à travers le monde.

Pour aller plus loin : Les sports japonais

Le champion de tennis Kei Nishikori

Le champion de tennis Kei Nishikori

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Réponse à Kei

Pardon pour cette coquille et merci de nous avons prévenus !

Kei

Kei* Nishikori :)