Les porte-bonheurs des temples japonais   縁起物

Date de publication :
Les porte-bonheurs omamori

Les porte-bonheurs omamori provenant de différents temples.

Les plaquettes votives ema

Un ema est une plaque en bois contenant des prières ou des vœux que l'on trouve dans les temples shintô au Japon.

Les tablettes ofuda

Les tablettes ofuda

Les horoscopes omikuji

Les temples sont constellés d'omikuji défavorables accrochés un peu de partout pour les conjurer.

Emplettes sacrées

Bouddhistes ou shintô, les temples et sanctuaires japonais regorgent de porte-bonheurs, charmes ou horoscopes vendus directement par les prêtres dans les lieux sacrés. Ils font partie des souvenirs préférés des visiteurs.

Voici une petite liste des différents porte-bonheurs ou horoscopes vendus dans les temples et sanctuaires japonais :

Omamori

Issu du mot signifiant "protection", les omamori sont des petits sachets de brocard contenant une prière ou une inscription sacrée. On en trouve à la fois dans les temples bouddhistes et les sanctuaires shintô. L’omamori porte le nom du temple dont il provient, son emblème ainsi qu’un motif brodé. Chaque omamori représente l’identité du temple et est unique. Certaines personnes les collectionnent. Un omamori vous servira de protection dans des cas très précis : santé, réussite dans les études, mariage, contre les accidents de la route... Ne vous trompez pas en achetant le vôtre !

Osuzu

Moins courantes que les omamori, les suzu, ou clochettes japonaises, sont aussi des porte-bonheurs appréciés. La petite clochette est souvent peinte et décorée de manière délicate, mais c’est surtout son joli tintement qui la rend populaire.

Ofuda

L’ofuda sera plus encombrant, surtout si vous achetez le grand modèle. Ce sont des planchettes de bois entourées de papier comportant des inscriptions de prières ou simplement le nom du temple. Un sceau rouge vient rendre le charme « officiel ». Les Japonais les achètent pour les poser chez eux sur l’autel ou les accrocher en hauteur. Plus pratiques pour les visiteurs étrangers, il existe désormais des petits ofuda, de la taille d’un omamori, à accrocher à son sac.

Ema

Il ne s’agit pas exactement d’un porte-bonheur mais d’un ex-voto que vous achèterez pour y écrire un vœu ou une prière. L’ema sera ensuite accroché sur un présentoir dans l'enceinte du temple. Là encore, les ema sont souvent personnalisés pour refléter la personnalité de chaque temple ou de sa divinité. Sachez que les prières écrites en français fonctionnent également !

Omikuji

Ce sont les horoscopes japonais. Vous aurez à secouer une boite octogonale dont vous tirerez une baguette portant un chiffre. Ce chiffre correspond à un casier dans la petite armoire attenante, où se trouve votre horoscope. Ceux-ci sont divisés en quatre sortes : très grande chance (daikichi), chance (kichi), moyenne chance (shôkichi), pas de chance (kyô). Rassurez-vous, si votre prédiction est mauvaise, vous pourrez la conjurer en l’accrochant aux branches d’un arbre ou sur un présentoir spécial dans le temple. Rien ne vous interdit de rejouer ensuite.

L’achat de ces porte-bonheur peut sembler vain ou dérisoire, mais il s’agit de l’une des premières rentrées d’argent des temples, qui sont des institutions privées. Dites-vous que vous participez ainsi à la protection et la restauration des lieux que vous visitez.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Omamori

omamori japonais sont merveilleux. Vous pouvez acheter en ligne sur www.omamori.com