L'ukai   鵜飼

Date de publication :
Estampe de Keisai Eisen représentant la pêche au cormoran

Estampe de Keisai Eisen représentant la pêche au cormoran.

Bateau pour l'ukai

Vue sur un bateau utilisé pour l'ukai.

Les bateaux pour l'ukai

Les bateaux pour la pêche au cormoran.

Pêcheurs ailés

Les cormorans de l'ukai, technique de pêche ancestrale, sillonnent les rivières du Japon du 11 mai au 15 octobre depuis plus de 1300 ans.

Source d'inspiration de nombreuses estampes et poèmes, la pêche au cormoran ukai, fait partie intégrante de la tradition japonaise.

Pêche à la truite

Dans cette technique d'origine chinoise, des cormorans dressés et attachés par une corde au bateau de leur maître, survolent les rivières en quête de truite japonaise ayu, un poisson d'eau douce au goût sucré consommé principalement l'été. Et pour empêcher leurs compagnons ailés d'avaler les plus gros poissons, les pêcheurs posent une ligature sous la gorge de l'animal.

L'utilisation de ces oiseaux rencontre un succès fou et la pratique familiale qui se transmet de père en fils à l'époque Nara (710-794), prend peu à peu de l'ampleur jusqu'à devenir la pêche officielle de l'empereur.

Tradition et tourisme

Mais aujourd'hui, l'évolution des méthodes de pêche a entraîné le déclin de l'ukai. 

Pourtant quelques villes comme Gifu, Fuefuki, Kyoto ou Uji perpétuent la tradition cinq mois par an et transforment l'activité en attraction touristique.

Après trois feux d'artifice tirés au dessus de la rivière Nagara, la saison de pêche au cormoran commence à Gifu, berceau de l'ukai. À la lueur des lanternes enflammées, les bateaux avancent dans la nuit. Les oiseaux filent alors vers les poissons, attirés par la lumière. 

Des barques - à disposition pour profiter de ce spectacle nocturne - des bateaux dansants, des bateaux restaurants, accompagnent la cérémonie. 


Pêche au cormoran sur la rivière Uji, vidéo de Kyoto Dream Trip

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs