Sur les traces des volcans japonais   火山

Date de publication :
Le cratère fumant du mont Nakadake, dans le massif d'Aso (Kyushu).

Le cratère fumant du mont Nakadake, dans le massif d'Aso (Kyushu).

Vue sur le Mont Fuji

En hiver, la vue sur le Mont Fuji est particulièrement dégagée.

La vue sur le Sakurajima depuis le Shiroyama

La vue est imprenable sur le Sakurajima.

Hottarakashi onsen à Yamanashi

Hottarakashi onsen à Yamanashi

Plusieurs sentiers de randonnée permettent d'arpenter le massif d'Aso.

Plusieurs sentiers de randonnée permettent d'arpenter le massif d'Aso.

Japon, le pays de feu

Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, le Japon dénombre 110 volcans actifs, dont certains sont célèbres, à l'image du Mont Fuji. D'Hokkaido à Kyushu, les caldeiras et monts éruptifs se succèdent, et le Japon vit au rythme de leurs humeurs.

Quels sont les volcans actifs au Japon ?

La légende dit que les îles japonaises ont été créées par la lance céleste du couple Izanami et Izanagi, mais il est plus vraisemblable qu'un mouvement de plaques survenu il y environ 15 millions d'années en soit à l'origine. 

Le territoire japonais est naturellement propice à la formation de volcans (火山 kazan, en japonais) car situé à la jonction de quatre plaques tectoniquesL'agence météorologique du Japon (JMA) recense 110 volcans actifs dont 47 susceptibles de s'éveiller dans moins d'un siècle. Un volcan considéré actif doit avoir connu au moins une éruption dans les derniers 10 000 ans. La JMA surveille de près leur activité et diffuse des bulletins d'avertissement en cas de phénomènes inhabituels. Pour vous assurer une sécurité maximale, il est possible de faire état de votre voyage au Japon sur le site "Arianne". En cas de crise, vous serez contacté et la personne de votre choix pourra être prévenue en cas de besoin. Néanmoins, les éruptions sont rarement graves au Japon, et les victimes encore plus.


Les volcans de l'île d'Honshu

À Honshu, le Mont Fuji ou Fujisan fait partie des volcans les plus célèbres au monde. Symbole du Japon, prisé des auteurs et dessinateurs classiques japonais, il est également très apprécié des randonneurs. Chaque année, des milliers de visiteurs se pressent pour gravir les stations menant au sommet qui culmine à 3 776 mètres d'altitude. À son allure douce et paisible, il est difficile d'imaginer qu'un jour il puisse trembler. Lors de sa dernière éruption survenue en 1707, des scories et des cendres volcaniques se sont propagées jusqu'à Tokyo, à près de 100 kilomètres de distance.

Aussi situé à Honshu, le Mont Hakone est particulièrement prisé pour la vue qu'il offre sur son voisin le Mont Fuji. Entre deux promenades, vous pourrez également goûter à la spécialité de la région : les œufs noirs cuits à l'eau chargée en soufre.

Autre grand volcan d'Honshu, le mont Asama fait partie des Alpes japonaises, non loin de Nagano. Il culmine à plus de 2500 mètres et est très actif, sa dernière éruption remonte d'ailleurs à août 2019. Ses pentes sont néanmoins très fréquentées pour ses beaux chemins de randonnée.

fuji

Le cratère du Mont Fuji en hiver

Asama

Le Mont Asama

Aso

Le Mont Aso

Sakurajima

Sakurajima en éruption en 2009

Des volcans tumultueux sur l'île de Kyushu

À Kyushu, la plus grande caldeira (grande dépression circulaire due aux éruptions) en activité au monde, mesure pas moins de 25 kilomètres de diamètre et attire la foule de curieux. Ce Mont Aso a fait parler de lui récemment après son éruption en septembre 2015. Depuis, l'alerte est maintenue au niveau 2 sur 5, ce qui interdit l'accès au cratère. L'émanation de gaz et le risque de projectiles ont amené les autorités à construire des bunkers en béton afin de protéger les visiteurs.

On peut aussi noter que le Sakurajima, autre célèbre volcan du Japon, situé en face de la grande ville Kagoshima, fait aussi souvent des siennes : les trottoirs de la ville sont recouverts d'une fine couche de cendre 365 jours par an. Il s'agit d'un des volcans les plus surveillés du monde, et de nombreuses mesures et plans d'évacuations sont prévus pour protéger la population de Kagoshima, abritant 600 000 habitants vivant à seulement 8 km du volcan.


Les volcans de l'île d'Hokkaido

Au nord du Japon aussi, les volcans sont nombreux. L'île septentrionale d'Hokkaido abrite une dizaine de volcans. L'Akan, à l'est de l'île, est une chaine volcanique avec plusieurs cratères (dix sommets) organisés en caldeira. La dernière éruption remonte à 2008. Son magnifique parc national est très prisé des visiteurs.

L'autre grand volcan de l'île est le Mont Tokachi, qui culmine à 2077 mètres. Il a vu, au cours du XXème siècle, de très grosses éruptions, celles de 1925 et 1962 ayant d'ailleurs provoqué des morts. Akan et Tokachi font tous deux partie des "100 montagnes célèbres du Japon".

Akan

Les Monts Meakan et Akan Fuji de la chaine Akan

Tokachi

L'éruption du Mont Tokachi en 1962

Volcans : randonnées et sources d'eau chaude

Si le relief des volcans donne lieu à de beaux parcours de randonnées qui raviront les passionnés, l'activité volcanique a quant à elle favorisé le développement des fameux onsen, ces bains alimentés en eau naturellement chaude. Ces bains sont rarement mixtes, et sont installés aussi bien en intérieur qu'en extérieur, dédiés au corps ou uniquement aux pieds.

Au Japon, un choix foisonnant de onsen est offert aux visiteurs en quête d'un moment de détente. Plus de 3 000 sources chaudes sont en effet recensées à travers le pays, chacune ayant ses propriétés et ses bienfaits. C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles les volcans sont vénérés depuis des temps immémoriaux...

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs