Yama no hi, le jour de la montagne   山の日

Date de publication :
Le mont Hakkoda à Aomori

Le mont Hakkoda à Aomori

Ode à la montagne

Instauré au Japon en 2016, le Yama no hi est célébré le 11 août. Le Japon, seul pays au monde à rendre hommage à la montagne grâce à ce nouveau jour férié, espère donner l'opportunité à chacun de se familiariser avec la montagne et d'apprécier ses bienfaits.

Hakuba mura à Nagano

Hakuba mura à Nagano

La mer et la montagne

Bien que le territoire japonais soit occupé à 70% par des zones montagneuses et qu'elle tienne une place particulière dans le culte shintô, l'idée d'une journée dédiée à la montagne est née pour une raison différente. C'est à l'initiative du club alpin japonais et d'autres professionnels du tourisme de la montagne, qui faisaient pression sur le gouvernement, que le texte de loi est soumis au vote du parlement en mai 2014. Cette journée peut en effet être perçue comme une réponse au Umi no hi, jour de la mer (le troisième lundi de juillet) qui existe depuis 1996. 

Lire : Umi no hi, le jour de la mer

Religion et culture

Néanmoins, cela ne doit pas faire oublier la place importante que tient la montagne dans l'archipel, sur le plan religieux et culturel. Apparu au milieu de la période Heian (794-1185), le Shugendô est une pratique religieuse dans laquelle la montagne tient une place centrale. Ses adeptes se ressourcent par des pratiques ascétiques en montagne ; pratiques qui apportent spiritualité et énergie. Durant des siècles, le Shugendô a eu une forte influence sur les arts du spectacle, la littérature, les beaux-arts et l'architecture. Plus proche de nous, en 1964, l'écrivain Kyûya Fukada (1903-1971) établit la liste des 100 montagnes les plus célèbres du Japon (Nihon Hyaku meizan), en fonction de l'altitude des différents sommets et de la beauté des paysages. Au fil des ans, l'ascension de ces 100 sommets s'est mué en un réel défi pour les très nombreux randonneurs japonais.

Lire aussi : Dewa Sanzan, les trois monts sacrés de Yamagata

Des pratiquants du Shugendô, dans les monts Kumano

Des pratiquants du Shugendô, dans les monts Kumano

Le mont Fuji 

Parmi la multitude de massifs de l'archipel, il en est un qui tient une place particulière chez les Japonais depuis toujours, au point de devenir l'un des emblèmes du pays : le mont Fuji. Il est même inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco au titre de lieu sacré et source d'inspiration artistique depuis le 22 juin 2013 ! À lépoque d'Edo, Hokusai rend un vibrant hommage à la montagne sacrée dans son chef d’œuvre : les Trente-six vues du mont Fuji (1830-1833). Hokusai (1760-1849) représente le mont Fuji depuis plusieurs quartiers et monuments d'Edo selon de multiples points de vue, différents moments de la journée et des compositions audacieuses. Entre 1834 et 1840, il réalise une seconde série consacrée au mont Fuji ; comptant pas moins de cent vues ! 

Profiter du jour férié 

Si vous êtes au Japon le 11 août, vous souhaiterez peut-être prendre au pied de la lettre les consignes du gouvernement japonais et mettre à profit cette journée pour effectuer une randonnée en montagne : 

 Les sites et activités de montagne ne manquent pas dans l'archipel. Il ne vous reste qu'à choisir !

À découvrir Les meilleures randonnées dans les Alpes japonaises


Le Shibazakura festival à Hakone

Le Shibazakura festival à Hakone

L'orage sous le sommet du Mont Fuji

L'orage sous le sommet du Mont Fuji

Les flancs de la montagne Yoshinoyama près de Nara, où poussent des Yama zakura

Les flancs de la montagne Yoshinoyama près de Nara, où poussent des Yama zakura

Le téléphérique de Takao pour accéder au sommet du Mont Takao.

Le téléphérique de Takao pour accéder au sommet du Mont Takao.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs