Jiro rêve de sushi (2011), de David Gelb

Date de publication :
Jiro Ono, ses fils et ses assistants.

Jiro Ono, ses fils et ses assistants.

Les sushis du maître Jiro Ono, aussi précieux que des bijoux

Les sushis du maître Jiro Ono, aussi précieux que des bijoux

Le président américain Barack Obama et le premier ministre japonais Abe Shinzo déjeunant chez Sukiyabashi Jiro en 2004

Le président américain Barack Obama et le premier ministre japonais Abe Shinzo déjeunant chez Sukiyabashi Jiro en 2004

La façade extérieure du restaurant Sukiyabashi Jiro à Ginza, Tokyo

La façade extérieure du restaurant Sukiyabashi Jiro à Ginza, Tokyo

Un documentaire à dévorer

Dans le sous-sol du quartier tokyoïte de Ginza se cache un petit restaurant de sushi, Sukiyabashi Jiro. Cet établissement à l'air anodin est géré d'une main de maître par un chef sushi internationalement reconnu et décoré de trois étoiles au Michelin, Jirô Ono.

Jiro Ono et son fils aîné, Yoshikazu

Jiro Ono et son fils aîné, Yoshikazu

Sushi de crevette du restaurant Sukiyabashi Jiro à Tokyo

Sushi de crevette du restaurant Sukiyabashi Jiro à Tokyo

La passion au bout des doigts

Sorti en 2011 aux États-Unis, puis en 2012 au Japon, ce documentaire américain nous raconte le quotidien d'un restaurateur peu commun. Devant la caméra de David Gelb, Jirô Ono, 91 ans (85 lors du tournage), raconte la passion qui rythme son quotidien : la fabrication des sushis ! Entré dans le métier dès son plus jeune âge, Jirô est aujourd'hui considéré comme meilleur chef-sushi au monde, ainsi que...Trésor National ! C'est dans un petit restaurant d'une dizaine de places situé dans le métro tokyoïte que le chef opère sa magie. Chez "Sukiyabashi Jirô", pas de place pour le superflu. Minimaliste, presque modeste, cet établissement insolite est le premier de ce genre à avoir reçu trois étoiles au Michelin dès sa publication au Japon en 2008.

Lire : Comment déguster vos sushis ?

Créations de Jiro Ono

Créations de Jiro Ono

Artisans de génération en génération

Chez Sukiyabashi Jirô, les sushis sont une affaire de famille : les deux fils du chef, Yoshikazu et Takashi, sont également dans le métier de shokunin, ou artisan sushi. Takashi, le plus jeune, a déjà quitté l'établissement situé à Ginza pour ouvrir une branche dans le quartier de Roppongi Hills, tandis que Yoshikazu, l'aîné, attend de succéder à son père. Jirô Ono a fait des sushis toute sa vie, et pourtant, il soutient que, même à son âge il "n'a pas atteint la perfection". Pour bien faire son travail, il faut selon lui, "en tomber amoureux et tenter de s'améliorer chaque jour." 

À travers un documentaire épuré, découvrez la vie d'un restaurateur pas comme les autres, sa quête de la perfection et de transmission d'un métier devenu passion.

Accès : Sukiyabashi Jiro 4-2-15 Ginza, Chuo-ku, Tokyo 104-0061. Attentio : réservation obligatoire (plusieurs mois à l'avance) ! Prix : à partir de 30 000 yen (230€).

Lire aussi : Le métier de chef sushi au Japon

Sushi de kohada, poisson de la famille du hareng (Dorosoma cepedianum)

Sushi de kohada, poisson de la famille du hareng (Dorosoma cepedianum)

Bande annonce du film "Jirô rêve de sushi", vidéo de Films Youtube

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs