Love exposure   愛のむきだし

Date de publication :

Comédie singulière

Une comédie surprenante autour du thème de la famille. Sono Sion a reçu le prix Mainichi du meilleur réalisateur pour ce film.

L'affiche de Love Exposure de SIon Sono (2008)

L'affiche de Love Exposure de SIon Sono (2008).

De SONO Sion (1961 - ... ). L'évolution de la famille est l'un des thème des plus présent dans le cinéma japonais. Love Exposure ne déroge pas à cette règle à travers le regard déconstruit de son réalisateur. Pour cela, il ne lui faut pas moins de quatre heures et trois intrigues pour un créer un chef d'oeuvre bisant un à un les tabous de la société japonaise.

Tout d'abord, Sion Sono nous raconte l'histoire de Yû Honda, adolescent fasciné par la Vierge Marie depuis la mort de sa mère. Il vit avec son père, un prêtre chrétien qui le pousse sans cesse à la confession. Pendant que ce poids spirituel fait basculer l'adolescent dans le tosatsu (prendre des photo sous les jupes des filles), le patriarche se remarie avec la belle mère de Yôko. Elle a le même âge que Yû, est aussi forte que fragile, et déteste les hommes. Enfin, Aya, dangereuse manipulatrice dévouée à sa secte, qui a décidé de libérer son courroux sur cette petite famille recomposée.

Entre religion, rébellion adolescente, conception de l'amour et quiproquo, Sono Sion offre un film rythmé, déjanté, à la mise en scène qui fera oublier sa durée de quatre heures. 


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs